Les atouts du bilinguisme enseignés aux jeunes

L’organisme Le français pour l’avenir : un tremplin pour le bilingue de demain. | Photo par Hind Boughedaoui

Promouvoir le bilinguisme officiel du Canada et les avantages d’apprendre et de communiquer en français auprès des élèves de la 7e à la 12e année du pays; tel est le leitmotiv de l’organisme pancanadien Le français pour l’avenir.

Parce que les jeunes occupent une place primordiale au sein de l’organisme, celui-ci leur dédie annuellement de nombreux événements les encourageant à pratiquer leur français. Une telle occasion se présentera le 28 avril prochain à l’Université Simon Fraser de Burnaby puisque Le français pour l’avenir convie 200 élèves francophones et francophiles des écoles de la région à son Forum local. Ce rendez-vous annuel très attendu met la langue française à l’honneur, pour une journée de plaisir et d’apprentissage sur l’importance du bilinguisme au Canada.

La culture francophone en fête

Bien d’autres bienfaits découlent d’une participation à cet événement. « Les forums font également découvrir aux jeunes les occasions tant professionnelles que personnelles qu’offrent le bilinguisme. Ils auront également l’occasion de faire connaissance avec les élèves des autres écoles en dehors du contexte scolaire. Ils découvriront alors que le français est plus qu’une langue, c’est une culture remplie de diversité. Ensemble, ils vont surmonter leur appréhension à s’exprimer en français et vont aussi enrichir leur connaissance du français », souligne, d’entrée de jeu, Élodie Vialatte, responsable, événements et communications des Forums locaux de Vancouver et Victoria de l’organisme Le français pour l’avenir.

« Le Forum est une célébration de la culture francophone qui permet aux élèves de français langue seconde et français langue maternelle de tisser des liens dans un environnement positif. De plus, nous sommes fiers d’offrir des ateliers interactifs et amusants, destinés aux élèves », souligne Pier-Nadeige Jutras, directrice générale du Le français pour l’avenir.

Clin d’œil au 150e anniversaire

La fierté culturelle et linguistique sera mise à l’honneur pour cette édition 2017 puisque cette journée de festivités sera orientée autour de la fierté d’être canadien et bilingue, une valeur célébrée cette année à l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération du Canada. De nombreuses activités et jeux seront au programme, ainsi que des ateliers autour de sujets actuels tels que la diversité culturelle, le leadership, les personnes à mobilité réduite, l’environnement et la liberté d’expression. Ainsi, les jeunes engageront leur réflexion pour définir comment leur bilinguisme peut être un atout pour construire la communauté de demain.

Diverses activités au programme

Outre la tenue de ses Forums locaux, Le français pour l’avenir multiplie les occasions pour permettre aux jeunes ciblés de découvrir les avantages du bilinguisme.

Tout d’abord, le Forum national des jeunes ambassadeurs (FNJA) réunit chaque année des élèves bilingues du secondaire de partout au Canada. « Les élèves bilingues sont la cible principale des différents évènements organisés. Ils sont directement impliqués dans ces initiatives, comme en jouant le rôle de jeune ambassadeur, qui permet à chacun d’eux de représenter le français dans sa communauté en recevant une formation intensive en leadership et en gestion d’événement. Les jeunes sont également impliqués dans la mise en œuvre des forums locaux, au sein du comité organisateur dans lesquels ils peuvent librement exprimer leur vision du bilinguisme et suggérer les activités et sujets à mettre en avant à l’occasion de ces journées uniques. », rajoute madame Vialatte. En plus d’être une expérience culturelle et linguistique, le FNJA est une occasion en or de voyager et de découvrir notre pays gratuitement.

Preuve à l’appui, l’ambassadrice du forum local de Vancouver 2017, Lorraine Fabre, affirme que : « le Forum national des jeunes ambassadeurs était une expérience inoubliable pour moi. J’avais une connexion instantanée avec les autres ambassadeurs malgré le fait que l’on ne se connaissait pas et que nous habitions à des kilomètres les uns des autres. On partageait tous un amour commun pour le français. Cette semaine remplie d’ateliers, de discussions, et de présentations m’a vraiment donné plus de perspective sur la complexité de la francophonie, surtout dans des milieux minoritaires où les francophones font face à plusieurs obstacles pour protéger leur langue et leur culture. Je suis revenue chez moi, renouvelée par ma passion pour le français, et prête à la partager avec les autres ! ».

Également, outil majeur à la promotion du bilinguisme auprès de la jeunesse canadienne, le Concours national de la rédaction de l’organisme Le français pour l’avenir offre un total de 215 000 $ de bourses afin de les aider à poursuivre des études postsecondaires partiellement ou complètement en français.

Enfin, Session franconnexion, est un évènement destiné, entre autres, aux enseignants. Par des activités pédagogiques, les Sessions franconnexion permettent aux élèves de faire le lien entre le français appris en classe et les avantages du bilinguisme dans la vie quotidienne. Leurs activités pédagogiques sont spécialement conçues pour sensibiliser les élèves à l’importance de parler français.

Souhaitant contribuer à la création d’un Canada où tous les jeunes accordent une valeur à l’héritage francophone, apprécient les cultures francophones et s’efforcent d’exceller en langue française, l’organisme Le français pour l’avenir demeure un tremplin à la réussite du « bilingue » de demain !

www.francais-avenir.org

 

Saviez-vous ?

Le français pour l’avenir organise chaque année, depuis près de 20 ans, une quinzaine de Forums à travers tout le Canada. Chaque édition est unique et tient compte de la richesse et du rayonnement régional de la ville dans laquelle elle s’inscrit Organisés dans plus de 15 villes à travers le Canada chaque année, les Forums locaux du Français pour l’avenir réunissent les élèves du secondaire de FLS (français langue seconde) et FLM (français langue maternelle).

Leave a Reply