Reza Yazdani, grande star de la musique en Iran, de passage à Vancouver pour un concert unique !

L’artiste Reza Yazdani en concert. | Photo par Payam Taman Vaziri Photography

La communauté perse se démarque par sa vie culturelle bien vivante et ancrée au Canada. Cette richesse s’observe notamment au niveau de la musique et du cinéma venus d’Iran qui sont en constant renouvellement. Pour preuve, le concert événement du musicien iranien Reza Yazdani à Vancouver le 28 mai prochain suscite l’émoi au sein de la communauté et affiche presque complet.

Au début des années 1970, le Canada a accueilli une vague d’immigrants iraniens fuyant les mouvements révolutionnaires qui se faisaient de plus en plus nombreux. Ces nouveaux venus se sont majoritairement installés dans les villes de Toronto, Montréal et Vancouver. Vingt-cinq pour cent de la totalité du groupe s’est établi à Vancouver, partageant avec la ville les coutumes traditionnelles perses, établissant petit à petit un dialogue avec la culture canadienne. Ainsi, il est devenu normal de célébrer les festivités persanes au cœur de Vancouver comme Shab-e Yalda (la nuit la plus longue de l’année), Chaharshanbe Suri (le festival du feu) et Norouz (le réveillon du jour de l’An iranien).

Il est à noter que, bien souvent à cette époque, les membres de cette communauté faisaient partie des élites iraniennes, puisque leur arrivée au Canada s’est faite à condition d’être considérés comme des « travailleurs qualifiés » par le gouvernement fédéral. La plupart de ces immigrants étaient donc médecins, ingénieurs, penseurs et artistes. Ils vouent un profond respect à leur culture au point que même les troisièmes générations iraniennes-canadiennes parlent encore le farsi.

Aria Persys : Un projet culturel primordial pour la promotion de l’art perse

Aria Persys. Deux mots qui signifient littéralement « nobles Persans » en farsi. Pezhmah Hadavi
les a choisis pour nommer la maison de production qu’il a fondée à Vancouver. Avant de s’établir en C.-B., Hadavi était acteur en Afrique où il avait d’ailleurs créé sa première maison de production African Persys. Ses projets ont obtenu une belle reconnaissance à l’étranger avec des travaux ayant pour vocation de promouvoir le cinéma perse.

À l’heure actuelle, Aria Persys « s’occupe de la projection des nouveaux films iraniens dans les cinémas canadiens », comme l’explique Pezhmah Hadavi. D’après le producteur, les spectateurs « dépassent les 50 000 personnes, ce qui est la plus grande base d’admirateurs iraniens au-delà des frontières de l’Iran ». Vancouver, Montréal, Ottawa et Toronto sont les principales villes où il commandite et organise ses différents événements culturels qui incluent notamment « des pièces de théâtres et des concerts ».

Reza Yazdani à Vancouver

Pour ce mois de mai, Hadavi se prépare à accueillir Reza Yazdani, un chanteur parmi les plus célèbres en Iran. Yazdani, qui se trouve également être l’ami du fondateur de Aria Persys, a rencontré un succès d’estime dans son pays en abordant des sujets politiques, religieux et sociétaux. Ses textes forts et assumés lui ont parfois valu des problèmes avec le gouvernement. Une autre des marques de fabrique de Reza Yazdani est son style unique, à la fois mélange d’éléments de musique classique iranienne avec la modernité des genres du métal et du rock. D’ailleurs, Yazdani séduit aussi en Occident avec ses sonorités familières, malgré les textes écrits et chantés en farsi.

Au menu de son concert à venir, la guitare électrique, centrale dans la pratique de Yazdani, sera au premier plan. Pour autant, l’artiste sera accompagné de « musiciens locaux et d’autres provenant de Toronto »,
ajoute Pezhmah Hadavi avec entrain. Une admiratrice de l’artiste vivant à Vancouver et se préparant à se rendre au concert a confié à La Source qu’« en Iran, il faut être discret quand on souhaite écouter sa musique, car elle y est interdite ». Et, en décrivant sa musique, elle a utilisé les mots « expressive, significative et profonde »…

Pour passer un moment entre ici et ailleurs et mettre les pieds dans une nouvelle culture, marquez la date !

 

Reza Yazdani en concert

Dimanche 28 mai

Au Centennial Theatre,
2300 avenue Lonsdale,
North Vancouver

www.nvrc.ca/centennial-theatre

Entrées de 49 $ à 95 $.

Leave a Reply