Être moi-même à Vancouver

Tout le monde sait que Vancouver est une ville formidable où vivre. Le mélange de grands bâtiments urbains dans un cadre naturel rend la ville attrayante pour tous et chacun. La ville de Vancouver est sans cesse nommée comme étant l’une des cinq premières à l’échelle mondiale pour sa qualité de vie. De plus, c’est aussi le troisième plus grand centre de production cinématographique en Amérique du Nord après Los Angeles et New York, gagnant ainsi le sobriquet de l’industrie cinématographique Hollywood North. Peut-être voyez-vous Vancouver au cinéma en ce moment sans même vous en rendre compte.

Je pourrais passer toute la journée à décrire les qualités de cette ville, mais j’aimerais plutôt parler de la meilleure d’entre elles. À Vancouver, vous êtes libre d’être vous-même. Oui, vous serez accepté avec toutes vos vertus et vos imperfections. Peu importe qui vous êtes, comment vous vous habillez, d’où vous venez, vous serez accepté tout autant que les autres. Cela fait toute la différence. Même la pluie qui tombe une bonne partie de l’année n’en finira pas avec la liberté de penser à ce que Vancouver pourrait vous offrir.

Ici, vous vous sentez faire partie de la ville. Personne ne vous dit ce que vous devriez ou ne devriez pas faire. Tant que vous respectez les droits d’autrui, vous êtes libre d’être qui vous voulez. Chacun trouve un chez-soi à Vancouver. Avoir un chez-soi nous donne un sentiment de sécurité, de contrôle, d’appartenance, d’identité et d’intimité. Un sentiment de contact et d’engagement avec les lieux et les espaces qui nous importent est essentiel pour notre bien-être physique et mental. La ville nous donne tout cela et beaucoup plus.

Même si je suis Brésilien, Vancouver m’a ouvert ses bras comme à un fils. J’ai dû faire face à de nombreux obstacles avant de venir ici, et le plus difficile a été de savoir ce que je voulais vraiment. Être moi-même. J’étais avocat. C’est d’un ennui ! J’ai donc décidé de devenir un conteur d’histoires. Je ne savais pas encore qu’une plus grande passion m’attendait… la ville de Vancouver. C’est ici que mon rêve d’écriture a pris forme. J’ai décidé que le Vancouver Film School était l’endroit idéal pour débuter. Le changement de carrière, doublé des défis linguistiques, ne m’ont pas aidé à démarrer. Malgré tout, j’ai maintenant mon diplôme en Writing for Film and Television.

Vancouver : la liberté d’être qui vous voulez !

Je suis désormais dans une nouvelle phase de démarche. Je veux me spécialiser dans les médias sociaux et le marketing digital, ici à Vancouver et je suis convaincu que la ville, encore une fois, m’indiquera le chemin à prendre, comme elle l’a fait depuis mon arrivée. Jamais je ne me serais imaginé pouvoir autant changer en si peu de temps. Mais une chose est certaine : Vancouver m’a beaucoup aidé à réaliser qui je suis vraiment.

Soyons francs : il est très facile de parler de multiculturalisme dans cette ville. Cependant, dans un monde qui semble faire marche arrière sur le sujet, il convient d’en parler, et beaucoup. Vancouver est un bon exemple à suivre et nous rappelle qu’être soi-même dans un monde qui essaie constamment de faire de vous autre chose que ce que vous êtes, est, pour chacun, la plus grande des réussites.

Traduction par Barry Brisebois

Leave a Reply