Un magazine « pour et par » les 50 ans et plus

Donner la parole aux francophones et francophiles de 50 ans et plus de la province : voilà un objectif que caressait depuis quelque temps monsieur Stéphane Lapierre, directeur général de l’Assemblée francophone des retraité(e)s et aîné(e)s de la Colombie-Britannique (AFRACB). Il n’aura suffi que de quelques mois de réflexion à ce dernier afin qu’il puisse, accompagné de collaborateurs engagés, accoucher en décembre dernier de son bébé : le magazine L’Entr’aînés.

Depuis, deux autres numéros ont vu le jour. Publié trimestriellement, ce magazine numérique traite de sujets qui intéressent et passionnent les personnes aînées. Santé, culture, voyage… la parole leur est donnée !

La voix des francophones et francophiles de 50 ans et plus

« Ce magazine a également été créé afin que les aîné(e)s des différentes régions puissent se connaître et se reconnaître dans des événements qui sont organisés au niveau provincial ou régional », ajoute monsieur Lapierre. Pour ce faire, l’équipe trace le portrait d’une région vedette à chaque édition en présentant notamment son association ou encore son Club 50+, une personne aînée, un commerce francophone et un artiste francophone. Aussi, dans sa section « Mieux-être », L’Entr’aînés propose des trucs et astuces pour sa clientèle cible. Des professionnels de la santé, RésoSanté et la Société de développement économique collaborent ainsi de façon régulière par la rédaction d’articles.

« Une fois ces objectifs atteints, nous complétons avec des événements à venir et donnons des nouvelles des accomplissements d’autres aîné(e)s ailleurs en province. Certain(e)s nous présentent leur passion, leur art et bien d’autres », renchérit monsieur Lapierre. Bien que le magazine tienne à conserver ces sections rédactionnelles, il demeure tout de même ouvert et à l’écoute de personnes souhaitant s’exprimer en collaborant. Donc, la voix leur est donnée !

Version électronique uniquement

Ne cherchez pas L’Entr’aînés sur les tablettes de votre dépanneur du coin puisque l’AFRACB a pris le virage numérique et a décidé de n’offrir que la version électronique de son magazine frôlant les 25 pages. « Afin de mieux contrôler les coûts associés à la production, nous avons choisi de ne publier qu’électroniquement le magazine et l’envoyer par courriel. Le tout est également disponible sur notre site Internet », précise l’éditeur. Uniquement électronique n’est toutefois pas synonyme d’illisibilité. Au visionnement convivial grâce à l’application du genre Virtuel Paper et à lecture facile et aisée grâce au graphisme, L’Entr’aînés a reçu, jusqu’à maintenant, d’excellents commentaires et il semble que les régions mises en vedette sont très heureuses de se faire connaître auprès d’une clientèle parfois difficile à rejoindre.

Pour consulter les éditions de L’Entr’aînés, il suffit de se rendre au www.afracb.ca. Les gens intéressés à collaborer, il semble que vous êtes les bienvenus. « Si une personne désire parler d’un sujet en particulier et que l’espace et le temps nous le permet, il nous fera plaisir de l’inclure dans l’édition suivante », précise monsieur Lapierre.

Saviez-vous que…

Parmi les bienfaits du rire, on retrouve la réduction de l’anxiété et des insomnies, le renforcement du système immunitaire, la réduction de la tension artérielle, l’accroissement de la confiance en soi et le développement des relations interpersonnelles. Rire constitue même un exercice physique salutaire. Effectivement, une séance de rire de 20 minutes apporte autant de vitalité et de sensation de bien-être qu’une séance d’aérobic ou de jogging, et cela sans transpirer. Selon le Dr. William Fry de l’Université de Stanford (Californie – USA), une minute de rire équivaut à 10 minutes d’aviron. Le rire sollicite de nombreux muscles et provoque un massage des organes internes, particulièrement au niveau de l’abdomen. Pourquoi ne pas ajouter cet exercice à votre programme d’entraînement ?

Leave a Reply