Aider les toubibs à parler français !

Rendre le français plus courant dans le milieu médical en Colombie-Britannique. | Photo de Les éditions du Blé

Que faites-vous de vos mardis soirs ? Si vous tournez en rond, s’il y a un vide sidéral dans votre emploi du temps, si la grisaille recouvre Vancouver, si Météomédia semble percevoir quelques nuages à l’horizon, ou si vous voulez simplement contribuer au rayonnement de la langue de Molière dans la province, tout en renforçant votre maîtrise de la langue de Shakespeare… une occasion s’offre à vous.

Les étudiants en médecine de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) veulent pratiquer leur français. Eh oui ! Une fois toutes les deux semaines, les mardis, de 18h30 à 19h 30, vous êtes invités à aller à la rencontre des médecins et des infirmiers, entre autres, qui poseront des diagnostics sur vous ou sur votre progéniture dans un futur rapproché . « Il s’agit de rencontres sans façon pendant lesquelles nous favoriserons les échanges ! 30 minutes seront en français, 30 minutes seront en anglais. » C’est aussi l’occasion de tisser des liens, de scruter un nouvel horizon, autour d’un café et d’un muffin, bref, joindre l’utile à l’agréable; certains diront faire d’une pierre deux coups.

Vous n’êtes toujours pas convaincus ? Jetez un coup d’oeil sur ces chiffres ! Selon Statistiques Canada, 71 680 Britanno-colombiens ont le français comme langue maternelle. Ces personnes s’expriment en français à la maison. Si l’on s’en tient aux données de RésoSanté Colombie-Britannique, environ 12 000 professionnels de la santé parlent français dans la province. C’est beaucoup ! Certes ! Dans le cas d’espèces, l’abondance ne nuit pas. Qui plus est, ces professionnels de la santé francophones ne sont pas équitablement répartis sur le territoire. Dans le périmètre de Vancouver, il est parfois nécessaire de parcourir de longues distances pour trouver un médecin de famille qui parle français.

On comprend mieux les appels du pied de RésoSanté : « Nous vous attendons nombreux et engagés pour faire fonctionner ce club ! », peut-on lire sur leur site Internet. «Des activités vous seront proposées toute l’année : visionnement de films, sorties, ateliers,… » Les rencontres auront lieu au UBC Medical Student Alumni Centre (MSAC), sis au 2750 rue Heather, à Vancouver. Ouvrez vos agendas !

Leave a Reply