Vancouver, passerelle vers l’Europe

Amsterdam, l’une des destinations européennes les plus populaires. | Photo de Exotik Tours

Le tourisme culturel a le vent en poupe. Séjours culinaires, échanges avec les habitants, circuits libres, sont autant de formules de plus en plus populaires chez les touristes. Leur point commun : apprécier la culture locale. Dans ce contexte, Vancouver, forte de sa diversité culturelle, constitue un bassin privilégié de voyageurs sensibles à la richesse et la découverte de nouvelles cultures.

Un nombre croissant d’entreprises de voyage ont repéré le filon du tourisme culturel. Pour s’emparer de cette nouvelle tendance, ils développent des offres adaptées. C’est le cas de Luxy Easy Travel qui capte en particulier l’attention de la communauté chinoise à Vancouver. De plus en plus tourné vers l’Europe, ce groupe a pu, en juillet dernier, rencontrer des représentants de l’Italie lors d’un événement privé. Le but était de susciter de l’intérêt pour un circuit touristique dans lequel un écrivain culinaire taïwano-italien accompagnera les voyageurs pour un séjour centré sur la cuisine, la mode et les traditions italiennes.

Le tourisme culturel en plein essor

Le voyage sur mesure est une formule gagnante pour Marie-Eve Derouin, chef de produit pour l’Europe et la Méditerranée chez Exotik Tours, une filiale de Travel Brands. « De plus en plus, nous avons des clients qui nous disent ‘je veux découvrir le Portugal, j’aime les musées, la plongée sous-marine et les châteaux, voici
mon budget, qu’est-ce que vous me proposez ?’ ». Loin des classiques circuits organisés, ce type de voyage est l’occasion d’accentuer l’aspect culturel et typique du voyage. Parmi les destinations prises d’assaut par les clients d’Exotik Tours figurent notamment l’Espagne, le Portugal, l’Islande, l’Écosse et l’Europe de l’Est.

Du côté de Flight Centre, on prend aussi conscience des changements de goût des clients. Lyle Truden, gérant de l’agence située au centre-ville de Vancouver, sur la rue Howe, rapporte : « Les voyageurs veulent de plus en plus expérimenter la vie locale des pays qu’ils visitent, par exemple en dormant chez l’habitant, ou en apprenant à cuisiner avec lui. C’est un tourisme plus authentique tourné vers la culture locale ».

Produit phare de l’entreprise de Jessica Chen, fondatrice de Luxy Easy Travel, le voyage personnalisé en Europe séduit une clientèle haut de gamme, composée à 70% de Chinois, dont la moitié issus de Vancouver, et à 30% de Canadiens, Américains et Européens. « Notre objectif est de créer un pont entre les cultures par le voyage », lance-t-elle. « Nous proposons toujours des activités culturelles dans nos itinéraires. La culture, c’est l’âme du voyage », soutient la femme d’affaires.

France, Italie, Royaume-Uni, Europe de l’Est, Espagne… L’appétit des vancouvérois pour l’Europe est varié. « La communauté chinoise est ouverte à la culture européenne, à faire des affaires avec les pays européens, à apprendre leurs langues et se faire des amis. Nous pensons d’ailleurs que les cultures chinoise et européenne ont beaucoup de choses à s’apprendre », commente Mme Chen.

Une conjoncture favorable

Marie-Eve Derouin, chef de produit
à Exotik Tours. | Photo de Exotik Tours

La popularité du tourisme culturel repose avant tout sur un contexte économique et commercial favorable. Comme reprend Marie-Eve Derouin d’Exotik Tours : « Avec la baisse des prix, il y a une belle ouverture vers l’Europe du côté de la Colombie-Britannique ». L’Europe semble donc plus proche pour bien des voyageurs, y compris les plus rodés : « Ceux qui ont déjà pas mal voyagé dans leur vie peuvent désormais se permettre des expériences plus approfondies », relève Lyle Truden à Flight Centre.

Même constat pour Amélie Brouhard, directrice en marketing et communications au Club Med : « La côte Ouest canadienne, et particulièrement le marché de Vancouver, sont des créneaux stratégiques pour nous et constituent une zone à grand potentiel de développement ». Bien que modestes à l’heure actuelle, leurs ventes vers l’Europe ne sauraient tarder à décoller, notamment les séjours au sein des villages de ski dans les Alpes et des villages en Méditerranée, comme Opio en Provence.

Vancouver rapproche l’Europe

Si le tourisme culturel séduit tant à Vancouver, c’est qu’il s’appuie aussi sur la diversité culturelle qu’on y trouve. Lyle Truden voit passer des clients issus de nombreuses communautés culturelles : « Notre clientèle intéressée par l’Europe vient du Brésil, du Moyen-Orient, du Mexique, ou de la partie francophone du Canada », indique le responsable.

Pour le gérant de Flight Centre, Vancouver, « l’une des villes les plus attractives au monde », a un impact considérable sur la demande : « Avoir cette diversité aide vraiment dans notre métier. Vancouver devient une vraie passerelle vers le reste du monde ». Il évoque aussi l’attrait grandissant des touristes pour la nourriture et remarque que « plus les gens voyagent, mieux ils apprécient la richesse de la scène culinaire de Vancouver à leur retour ».

Lyle Truden, gérant de l’agence Flight Centre Vancouver Hyper Store. | Photo de Flight Centre

Une forme de tourisme toute particulière semble même émerger pour Marie-Eve Derouin qui observe que « les Canadiens originaires de l’Europe veulent découvrir le Vieux Continent, aller voir d’où ils viennent, visiter l’Europe de leurs ancêtres », faisant de l’héritage culturel une motivation à parcourir le monde.

À l’occasion du salon Vancouver International Travel Expo 2017, qui a lieu au Convention Centre les 29 et 30 septembre, de nombreux voyagistes offriront de l’information et des promotions inédites sur leurs produits touristiques !

Leave a Reply