Victoria consulte la communauté francophone

Adrian Dix, ministre responsable du programme des affaires francophones.

Dans la perspective du renouvellement de l’entente Canada–Colombie-Britannique en matière de langues officielles pour les services en français, le ministère des Affaires francophones à Victoria souhaite une concertation avec la communauté francophone de la Colombie-Britannique. Une vidéo mise en ligne le 3 novembre dernier sur le site du ministère, ainsi que sur You Tube, incite les francophones, par la voix d’Adrian Dix, ministre responsable du programme des affaires francophones, à faire part de leurs besoins et de leurs priorités. Pour le gouvernement provincial, cette initiative s’inscrit dans une volonté d’améliorer les services en français en Colombie-Britannique. Notons que cette entente arrive à échéance le 31 mars 2018.

En vue de préparer les futures négociations avec le gouvernement fédéral tout en garantissant une meilleure protection et un accroissement des services en français en Colombie-Britannique, Adrian Dix invite depuis le 4 novembre, et ce jusqu’au 5 janvier 2018, chaque francophone, s’il le souhaite, à se prononcer sur la situation et ses attentes.

Poursuivre le développement des services en français

Adrian Dix, francophile convaincu de l’importance de la dualité linguistique au sein de la province, s’est donné pour ambition durant son mandat d’augmenter les services en français. Pour cette raison, avant d’entamer les prochaines négociations de l’entente Canada–Colombie-Britannique, il veut recueillir l’ensemble des suggestions de la francophonie de la province. Cette concertation avec tous les francophones, comme avec les organismes, se fait en ligne sur le site du ministère. Il suffit d’envoyer son avis à l’adresse suivante : FAP@gov.bc.ca.

Par la suite, après la date butoir du 5 janvier 2018, l’information recueillie servira de base de travail pour préparer les dites négociations avec le gouvernement fédéral.

A vos plumes.

Leave a Reply