Quinzaine Culturelle

Kasendra Flamenco. | Photo par Elvira Yebes

Bonne année ! 2018 commence sous le signe du soleil avec le Festival du film italien de Vancouver et un spectacle de flamenco au Scotiabank Dance Centre. Les voyages sont aussi au rendez-vous dans trois expositions d’art contemporain : The Pacific à la Libby Leshgold Gallery, Talk of the Town et Travel Stories à la Burnaby Art Gallery. On se croirait presque en vacances.

 

* * *

 

The Pacific

Jusqu’au 14 janvier

Libby Leshgold Gallery,
Université d’art et design
Emily Carr à Vancouver

www.libby.ecuad.ca

Plonger dans un océan, quelle belle manière de commencer l’année ! Mais quand on vit à Van-couver et que la température de l’eau avoisine les 2°C, on y pense à deux fois. Que vous ayez ou non relevé le fameux défi du Polar Bear Swim, la galerie Libby Leshgold vous propose une im-mersion dans le Pacifique pour découvrir les liens culturels entre les différents peuples qui l’habitent. Une bonne occasion d’aller se balader sur le nouveau campus de l’Université d’art et design Emily Carr.

 

* * *

 

Ears

Les 9 et 11 janvier

Vancity Theatre, Vancouver.

www.viff.org

Imaginez qu’un jour, vous vous réveillez d’un coup avec une vive douleur dans l’oreille et une note disant « Ton ami Luigi est mort ! Désolé. PS : J’ai pris la voiture… ». Sauf qu’aucun de vos amis ne s’appelle Luigi. La journée ne fait que commencer et tout va de travers, alors imaginez la suite ! C’est l’histoire tragicomique et complètement absurde que le réalisateur Alessandro Aronadio vous propose de découvrir dans Orecchie (Ears en anglais), un film en noir et blanc à l’affiche dans le cadre du Festival du film italien de Vancouver. L’ensemble de la programmation et les billets sont en vente sur le site du VIFF Vancity Theatre.

 

* * *

 

La bête humaine

Le 11 Janvier

Studio 16, Vancouver.

www.facebook.com/events/2010299532591243/

www.eventbrite.ca/e/billets-la-bete-humaine-roman-adapte-au-cinema-projection-debat-41358503397

Beau comme la rencontre de deux monstres sacrés du cinéma français : le réalisateur Jean Renoir et l’acteur Jean Gabin, dans une adaptation du roman d’Émile Zola, La bête humaine. Une his-toire sombre dont le héros, Jacques Lantier, oscille entre folie et repentir sur les lignes de chemin de fer qui relient Paris au Havre. Le film éponyme sera projeté au Studio 16 en présence de Laurent Sagalovitsch, auteur, et Thierry Garrel, producteur et cinéphile. Un événement organisé par Ciné-Roman, une toute nouvelle association culturelle francophone basée à Vancouver. Vous pouvez retrouver toute son actualité sur Facebook.

 

* * *

 

Electro Swing Circus

Le 12 janvier

Imperial, Vancouver.

www.imperialvancouver.com

Venez voir les comédiens, voir les musiciens, voir les magiciens qui arrivent à l’Imperial. Roulement de tambour, les rideaux s’ouvrent sur la scène et, comme par enchantement, vous vous retrouvez dans le royaume des saltimbanques. À la charnière entre l’univers du cabaret, du cirque traditionnel et de la culture steampunk, cette soirée s’annonce haute en couleur. Monocles, cha-peaux haut-de-forme et robes à froufrous sont vivement recommandés pour une immersion totale. Ça va swinguer !

 

* * *

 

Kasandra Flamenco
Ensemble : Solo Flamenco

Le 14 janvier

Scotiabank Dance Centre, Vancouver.

www.kasandraflamenco.com

Et si le flamenco n’était plus l’apanage des Espagnols ? Kasandra dite « La China » (la Chinoise en espagnol) en est la preuve dansante. Originaire de Vancouver, cette artiste a obtenu la reconnais-sance de ses paires ibériques et de la scène internationale en produisant des spectacles dans la plus pure tradition du flamenco. Accompagnée des guitaristes Liron Man (Israël) et Gareth Owen (Canada), des chanteurs Jafelin Helten (Vénézuela) et Vicente Griego « El Cartucho » (États-Unis) et du percussionniste Davide Sampaolo (Italie), Kasandra « La China » donne au flamenco une dimension universelle tout en respectant ses codes. Olé !

 

* * *

 

Robin Layne

Le 15 janvier

Guilt&Co, Vancouver.

www.facebook.com/events/572460756425779

Le marimba, vous connaissez ? C’est un instrument à percussion que l’on appelle aussi xylophone africain. Composé d’un alignement de lames en bois sur lesquelles on tape avec des baguettes, le marimba est aussi muni de résonateurs, sortes de cylindres en bambou, en bois ou en calebasse, qui créent un son rond et chaud très distinctif. Avec la colonisation des Amériques, cet instrument est devenu très populaire au Mexique et en Colombie. Il pourrait aussi le devenir à Vancouver grâce au percussionniste Robin Layne et ses musiciens. Une soirée jazzy et tropicale qui réchauffera vos oreilles.

 

* * *

 

Galette des Rois

Le 16 janvier

Maison de la francophonie de Vancouver

www.vancouverenfrancais.ca

En royaume ou frangipane, la galette des rois est dégustée traditionnellement le 6 janvier, jour de l’Épiphanie, une fête chrétienne qui célèbre la visite des Rois mages Gaspard, Melchior et Bal-thazar à l’Enfant Jésus. Que vous soyez croyant ou pas, la dégustation de la galette est devenu au fil du temps un bon prétexte pour se retrouver dans la joie et la convivialité. Pour le plus grand bonheur des gourmands, l’association culturelle Vancouver en français vous propose de (re)prendre une part le 16 janvier à la Maison de la francophonie de Vancouver. Qui sera le roi ?

 

* * *

 

Hippo Campus et Sure Sure

Le 18 janvier

Imperial, Vancouver.

www.imperialvancouver.com

Ces deux jeunes groupes américains raviront les fans de pop indé. Après un passage très remarqué au célèbre festival SXSW (South by South West pour les néophytes) en 2015, les membres d’Hippo Campus on sorti leur premier album, Landmark, en 2017. À mi-chemin entre les mélodies d’Arctic Monkeys et les rythmes entrainants des The Drums, leurs compositions ont séduit le label new-yorkais Grand Jury (Carl Barât and The Jackals, Esmé Patterson, Twin Peaks). En tournée promotionnelle pour leur nouvel EP warm flow, vous pourrez retrouver les Hippo Campus sur la scène de l’Imperial à Vancouver avec les californiens Sure Sure en première partie.

 

* * *

 

Molly Lamb Bobak : Talk
of the Town et Julie McIntyre : Travel Stories

Du 18 janvier au 8 avril

Burnaby Art Gallery

www.burnaby.ca/Things-To-Do/Arts-and-Heritage/Burnaby-Art-Gallery

Les femmes voyageuses sont à l’honneur au musée d’art contemporain de la ville de Burnaby. Deux nouvelles expositions Molly Lamb Bobak : Talk of the Town et Julie McIntyre : Travel Stories ouvriront leurs portes au public le 19 janvier. Molly Lamb Bobak (1920–2014), peintre orginaire de Burnaby, est la première femme canadienne ayant obtenu le titre d’artiste officiel de guerre durant la Seconde Guerre mondiale. Vous pourrez admirer ses paysages urbains et ses croquis. Julie McIntyre est aussi une artiste locale. Dans Travel Stories, elle met en scène des photographies prises par sa grand-mère lors de ses tours du monde en cargo dans les année 1960–70. Ne manquez pas le vernissage, le 18 janvier en fin de journée, l’entrée est exceptionnellement gratuite.

Leave a Reply