Les Black Umfolosi font vibrer Coquitlam aux sons du Zimbabwe

Les cinq membres du groupe zimbabwéen Black Umfolosi.

Le groupe Black Umfolosi est actuellement en tournée à travers l’Amérique du Nord et fait l’honneur d’être présent dans Métro Vancouver, à Coquitlam, le 25 mars prochain. C’est au Centre culturel Evergreen que le quintette plein d’énergie dynamisera les foules avec un spectacle inédit.

Les Black Umfolosi sont l’un des groupes zimbabwéens les plus connus dans le monde. Ils réalisent des tournées à l’international depuis plus de trente ans, et se sont fait connaître en Colombie-Britannique pour avoir, notamment, participé en 1994 aux Jeux du Commonwealth à Victoria.

Pour Thomeki Dube, l’un des membres fondateurs du groupe, le Canada représente une place très particulière, propulsant et soutenant l’aventure des Black Umfolosi depuis leurs débuts. « La transmission de notre culture par le biais de notre groupe a été comprise et accueillie par le Canada dès nos débuts. Nous sommes toujours très reconnaissants du soutien que ce pays nous a apporté, notamment en nous invitant pendant les moments d’instabilité politique au Zimbabwe », explique-t-il.

Formé en 1982, le groupe des Black Umfolosi rassemble des camarades de classe de la ville de Bulawayo au Zimbabwe. Leur nom provient de la rivière Umfolozi Omnyama, en Afrique du Sud, et fait allusion à l’origine de leurs ancêtres. Mêlant prestations dynamiques sur scène, dose d’esprit dans les paroles, et exubérance dans les mouvements de danse, le groupe séduit depuis plus de trente ans un public international.

Une musique de l’âme

Les Black Umfolosi chantent a cappella, et accompagnent leur musique de chorégraphies vibrantes et passionnées. Pour autant, leurs rythmes cadencés ne doivent pas faire oublier les paroles. Thomeki Dube insiste sur « le message universel » transmis par les nouvelles chansons du groupe.

Leur envie de partage se retrouve aussi dans leur sollicitation du public avec des morceaux choisis, dans une démarche toujours respectueuse et positive des participants. Summertime est un exemple parfait de chanson qui remonte le moral et que le public n’oubliera pas facilement.

La danse percussive traditionnelle

L’un des moments les plus attendus du spectacle est la célèbre danse Gumboot. Ancrés dans la culture zoulou, les Black Umfolosi continuent de perpétuer cette danse. Originaire d’Afrique du Sud, comme leurs origines, la danse se pratique à l’aide de bottes de caoutchouc, autrefois créée par les mineurs, et que l’on retrouve aujourd’hui dans tout le continent africain.


Cette danse percussive est très entraînante, avec un rythme effréné et une chorégraphie hypnotique. « C’est pourquoi elle constitue l’apothéose de notre spectacle », conclut Dube, conviant à les rejoindre pour une célébration festive de la vie en ce printemps naissant.

Retrouvez les Black Umfolosi le 25 mars au Centre culturel Evergreen

La danse Gumboot, une danse riche d’histoire

Les Black Umfolosi sont réputés pour leurs prestations de danse Gumboot. Elle fait écho aux danses traditionnelles et aux rituels sud-africains de la région minière du pays. Équipés de bottes de caoutchouc, les mineurs noirs d’Afrique du Sud trouvaient ainsi un moyen de communication non verbale durant l’Apartheid au début du vingtième siècle. Ils exprimaient alors leur détresse aux sons des percussions et au rythme de leurs pas de danse. De nos jours, la danse Gumboot est exportée dans plusieurs pays africains et revêt une dimension populaire et culturelle.

Leave a Reply