Le Queer Arts Festival 10 ans d’art Queer à Vancouver !

Le spectacle Everything de Lee Su-Feh. | Photo par Yvonne Chew

DECADEnce est le thème du 10e Queer Arts Festival qui se tiendra du 16 au 28 juin à Vancouver, au Roundhouse Community Arts and Recreation Center. Cette célébration présente un programme riche alliant expositions, démonstrations artistiques et spectacles.

Ouvert à toutes et à tous, le Queer Arts Festival, un événement annuel, se définit comme un grand espace de diversité, d’inclusion et de tolérance. À ce titre, l’accès à la galerie principale et à certaines performances est gratuit.

Un festival de la diversité

« Le programme de cette édition anniversaire est particulièrement dense, pluriel et excitant »,
explique Kimberly Sayson, responsable du développement pour le Queer Arts Festival. Il est certain que Camera Obscura, une performance scénique, sera l’un des temps forts de cette quinzaine. Il s’agit pour cette nouvelle création de Lesley Ewen d’une grande première mondiale. « L’exposition d’art visuel DECADEnce sera aussi l’occasion de découvrir de nombreux artistes qui illustrent toute la diversité Queer », précise Kimberly.

Ce festival offre aussi aux visiteurs l’occasion de (re)découvrir le spectacle Everything de la chorégraphe Lee Su-Feh. Créé en 2010 à Vancouver, ce spectacle est présenté en accès gratuit et dans « une nouvelle version, plus libre », explique-t-elle. Comme un écho à ses questionnements sur le sens d’un « art Queer », l’œuvre dépeint « un territoire vaste, un espace fluide, à l’opposé d’une vision narrative et normative ».

Entre héritage et futurs possibles

Cette édition anniversaire a été l’occasion pour les organisateurs de construire un programme qui s’interroge sur l’héritage de cette décennie. Sur ce point, Kimberly Sayson insiste sur le fait que « cette édition marque les dix ans du Queer Arts Festival mais aussi et surtout les vingt ans de Pride in Art, un collectif d’artistes à l’origine du festival, et sans qui rien n’aurait été possible ».

Elle ajoute que, en accès gratuit, « l’exposition DECADEnce sera ainsi l’occasion de célébrer collectivement ce passé, tout en imaginant ensemble ce que sera demain ». Sous la direction de Valérie D. Walker, des œuvres d’une vingtaine d’artistes seront ainsi présentées et questionneront ce rapport entre « héritage collectif et futur à construire ».

La question de « l’art Queer » sera bien entendu inscrite en filigrane du festival. Pour les organisateurs, « l’objectif n’est pas de mettre en avant une identité propre, une communauté spécifique, mais plutôt de montrer toute une diversité d’artistes, pluridisciplinaires et qui s’adressent à toutes et à tous ».

Vancouver, comme une évidence

Cette diversité, pivot du festival, prend tout son sens à Vancouver, ville ouverte et particulièrement cosmopolite. Ainsi, et pour fêter les dix ans du festival, les organisateurs ont ouvert en mai 2018 un espace permanent d’exposition, la SUM Gallery.

Situé en plein cœur de Chinatown et rendant hommage aux peuples autochtones, ce lieu a été imaginé comme un espace pluridisciplinaire et collectif. Cette ouverture témoigne d’une volonté de s’ouvrir à un public plus large et d’offrir davantage de visibilité aux artistes. Cela s’illustre notamment par la programmation d’un Youth Tour lors du festival. Pour Kimberly Sayson, il est primordial de « transmettre l’héritage et d’éveiller des sensibilités artistiques ».

De son rapport à Vancouver, Lee Su-Feh, dont c’est la première participation au festival, a puisé le sens de son travail. Ainsi, la performance qu’elle présente à Vancouver « interroge le statut de migrant, questionne le rituel d’arrivée, cherche à capter l’énergie de la ville ». Une intention qui rejoint ses propos initiaux relatifs à la définition et au sens d’un « art Queer » : « Un espace toujours ouvert, en mutation, et qui amène à toujours se découvrir un peu plus ».

La chorégraphe conclut, inspirante : « Ce que je ne connais pas, c’est ce qui m’intéresse ». Une dernière citation qui sonne comme une invitation à la découverte du festival et de l’art Queer !

 

Programme complet, informations complémentaires et billetterie : www.queerartsfestival.com

Interview du chorégraphe francophone Su-Feh : queerartsfestival.com/

Leave a Reply