Trading Places : Une occasion musicale idéale

Ida Toninato. | Photo par Sébastien Roy

Trading Places : Un échange est un programme de résidence débuté en 2016 qui met à l’honneur des artistes adeptes de musique improvisée issus des deux centres artistiques les plus importants du pays : Montréal et Vancouver. Le but de l’événement : faire découvrir la richesse musicale canadienne ainsi qu’ouvrir d’autres possibilités à des artistes de talent. Pour cette 3e édition, ce sont deux artistes féminines de Montréal, Ida Toninato et Émilie Girard-Charest, qui viennent jouer ensemble. Rencontre.

Ida Toninato est saxophoniste baryton. Cette Strasbourgeoise d’origine est venue faire ses armes à Montréal et a obtenu son doctorat d’interprétation de l’Université de Montréal. Elle aime évoluer dans des grands espaces afin de profiter au mieux de la réverbération du son. Ida décrit sa musique comme « improvisée, expérimentale, underground ». Sa spécialité est la musique dite mixte qui consiste à associer des instruments acoustiques et de la musique digitale.

Émilie Girard-Charest. | Photo par Guillaume Primard et Denis-Carl

Ida sera accompagnée d’Émilie Girard-Charest, violoncelliste, compositrice et improvisatrice. Diplômée du Conservatoire de musique de Montréal, mais également d’un master de Contemporary Performance and Composition de l’École de musique et de théâtre de Hambourg, elle évolue principalement dans le milieu de la danse, du théâtre et de la performance.

Ce sera la sixième fois en Colombie-Britannique pour Émilie, un passage qu’elle attend avec impatience : « Par le passé, je suis venue à plusieurs reprises pour travailler avec les luthiers de l’atelier Wilder & Davis et une fois pour participer à des ateliers avec Quasar [un quatuor de saxophones] pour leur projet Territoires sonores ».

Des musiciennes qui parcourent le monde

Les deux artistes sont en quête d’inspiration aux quatre coins du monde pour nourrir leurs improvisations. Ida a parcouru le globe dans le cadre d’une tournée mondiale de la compagnie de danse La La La Human Steps pour le projet New Work. Elle interprétait alors la musique originale de Gavin Bryars sur les planches de prestigieux endroits à Londres, Moscou et Cannes.

Prochainement, avant de s’arrêter à Vancouver, Ida passera par Paris dans le cadre de l’événement culturel Nuit Blanche qui donne, justement, carte blanche aux artistes. Elle sera aussi présente dans de grands festivals de jazz aux États-Unis, en Belgique et en Autriche. Enfin, elle vient de rentrer d’Amérique du Sud. « Je reviens d’un grand voyage en Argentine et en Uruguay, où j’ai été très fortement marquée par les musiques qui s’y font, tant les musiques contemporaines que les musiques traditionnelles et populaires », rapporte-t-elle, inspirée.

Vivant dans la même ville, et faisant partie de la communauté de musiciens improvisateurs, Ida et Emilie ont déjà été amenées à collaborer ensemble. Pourtant, Trading Places sera l’occasion idéale pour elles de se retrouver. « Nous nous sommes rencontrées il y a plusieurs années et nous avons collaboré dans le cadre de différents projets, tant en musique écrite qu’en musique improvisée, précise Émilie. Nos vies à toutes les deux nous amenant à voyager beaucoup, nous n’avons pas eu l’occasion de rejouer ensemble depuis un bon moment et je suis très enthousiaste à l’idée de rejouer avec elle pour Trading Places ». Nul doute que ces nombreux voyages apporteront leur touche à la prestation musicale du duo sur scène !

Ida Toninato et Émilie Girard-Charest seront également accompagnées par d’autres artistes résidents : Joshua Zubot au violon, JP Carter à la trompette, James Meger à la basse et Lisa Cay Miller au piano.

Trading Places : Un échange du 26 octobre au 6 novembre.

Renseignements et billetterie : www.nowsociety.org

Pour en découvrir plus sur les deux artistes :
www.emiliegirardcharest.com
www.idatoninato.com

Leave a Reply