Taka Sudo : chaos et neutralité

Photo par Tessa Lowe

Le muraliste et peintre sur toile Taka Sudo présente ses oeuvres du 10 mai au 31 mai, à la galerie Capulet à Richmond dans le cadre de l’exposition Beginner’s Mind. Il participera aussi au Burnaby Chalk Art Festival le 15 juin 2019.

D’origine japonaise, Taka Sudo visite Vancouver pour la première fois en 2002 pour participer à un concours de ski acrobatique à Whistler. Il explique que son bagage sportif de skieur et de surfeur s’exprime inévitablement dans son art. Ces deux éléments lui permettent d’y entremêler des thèmes urbains et organiques.

« J’aime le plein air, faire du ski et du surf. Et comme j’ai grandi à Tokyo, j’aime aussi les grandes villes. Alors je mêle ville et nature dans mon travail, » confirme l’artiste.

Changement de cap

Délaissant ses études en droit à l’université Rikkyo, au Japon, Taka Sudo se lance en études cinématographiques, pour plus tard se retrouver en arts visuels.

« J’ai constaté que je pouvais exprimer un film de deux heures sur une seule toile, » dit-il.

Taka Sudo avec Mind 40 x 40 po. Technique mixte. Acryliques, peinture en aérosol, encres, collage, 2019. | Photo par Mary Lynn Riendeau

L’artiste travaille en technique mixte utilisant les acryliques, la peinture en aérosol, les encres et le collage sur toile ou bois. Il inclut dans ses oeuvres des éléments urbains de façon abstraite, ainsi que des formes organiques animales et utilise des découpages de couleurs criardes qu’il trouve dans des revues.

Son art, dit-il, est empreint de passion et d’esprit positif. Aimant l’idée du chaos, Taka Sudo essaye également d’en trouver le point neutre, l’équilibre.

« Chacun possède un point neutre dans le chaos, ce qu’il est important pour moi de savoir puisque j’ai grandi dans le chaos de Tokyo, puis j’ai déménagé dans différents pays. Je suis habitué à diverses cultures et à des environnements de vie différents. Je rejoins ce sens de la neutralité qui est en moi quand j’entre dans le chaos » dit-il. « Contraste et équilibre se ressentent différemment chez chacun et j’espère que mes oeuvres sont ressenties différemment par chaque spectateur ».

Taka Sudo convient que quelques personnes devinent des influences japonaises dans son art.

« De temps en temps j’emploie des coups de pinceau forts, et les gens peuvent remarquer un style de calligraphie asiatique. Mais je cache un peu ma culture japonaise dans mon art parce que je ne veux pas de limites, pas de nationalité dans mon art, » explique l’artiste.

Voyages et ouverture

Taka Sudo est souvent commissionné pour créer des pièces pour des restaurants et des bureaux.

Récemment choisi par le Collective Arts Brewery à la suite d’un appel d’offre, l’artiste s’est rendu à Buffalo, NY, en novembre 2018.

« J’ai pu rencontrer les résidents et artistes locaux et aussi connaître la culture locale plus en profondeur. Plus que si j’avais voyagé simplement pour des vacances, » raconte-t- il.

La murale pour ce projet était désignée pour le restaurant Mr. Chow’s.

« Les gens étaient très créatifs et c’était un grand défi parce que c’était en novembre et j’ai même travaillé dehors dans une tempête de neige ! C’était un défi amusant !, » dit-il.

L’artiste a également réalisé une murale à Montréal en 2017 pour la compagnie d’architecture Lemay, dans le cadre d’un projet pour une campagne de sensibilisation aux droits de l’homme.

« Je suis très fier et me sens honoré d’avoir fait partie du projet de murale à Montréal parce que j’ai pu contribuer à une cause importante. »

Taka rêve de faire de l’art de rue et des projets d’art public en pleine nature, tels qu’une grande murale sur le côté d’une cabane d’arrière-pays, apportant des éléments urbains dans la nature.

« Réaliser cette ambition me donnerait la chance de pousser les limites de manière innovatrice, »confie l’artiste. « Quand j’ai déménagé à Vancouver, je savais déjà qu’il n’y avait pas de limites dans le monde des arts. Personne ne se souciait de limites de nationalité. Alors je veux continuer à pousser pour que mes amis artistes à Vancouver apportent leur art à Tokyo et que mes amis artistes à Tokyo apportent leur art au Canada ».

Pour plus d’information, visiter www.capuletart.com

www.burnaby.ca/Things-To-Do/Festivals-and-Events/Burnaby-Chalk-Art-Experience.html

Leave a Reply