Publi-reportage

Depuis 115 ans, l’Alliance fait partie intégrante du patrimoine de la ville de Vancouver et affirme son engagement pour la promotion de la langue et de la culture française. Outre les cours de français qui y sont dispensés et qui font sa renommée, nous souhaitons nous investir pleinement au sein de notre communauté. L’Alliance Française de Vancouver est une organisation à but non lucratif et à ce titre nous proposons des activités accessibles à tous. Dans le cadre de la journée du don, Giving Tuesday, nous allons ainsi accueillir des élèves de la province pour présenter les ateliers découvertes en français.

Julie Bénard, collaboratrice de l’Alliance Française et photographe accomplie part à la rencontre des employés, étudiants, membres, partenaires et amis de l’Alliance Française. Des hommes et des femmes d’horizons divers qui partagent tous un point commun : leur amour de la langue et de la culture française. Dernière rencontre avec Mary Tait !

Portrait
Mary Tait, le français comme un voyage

Mary Tait. | Photo par Julie Bénard

Je suis de Vancouver et désormais à la retraite. Il y a 6 ou 7 ans que je suis étudiante ici. J’ai choisi l’Alliance qui semblait le meilleur endroit pour apprendre le français. J’ai commencé au niveau B1. J’avais des notions apprises au lycée et à l’université mais le but était d’approfondir mes connaissances maintenant que j’ai plus de temps. C’est une passion de la retraite. J’ai été impressionnée par la qualité de l’enseignement ici. J’ai débuté par des cours de groupes avant d’opter pour des cours privés me permettant d’aller à mon rythme et d’intensifier mon apprentissage. Ce qui me plaît, c’est la possibilité de parler, lire et penser dans une autre langue. Les phrases, les expressions sont associées à une autre culture. C’est une autre façon de se connaître soi-même et c’est un voyage sur place !

C’est difficile à Vancouver d’être immergé dans des univers francophones. A l’Alliance Française de Vancouver il y a plein d’évènements qui permettent de pratiquer. Pendant la semaine je ne pratique pas beaucoup alors le temps d’apprentissage est plus long mais en France, je parle et je lis plus facilement. Chaque fois que je voyage, je vois des progrès. Je veux continuer pour pouvoir passer les examens et surtout continuer d’apprendre ! Le système ici me donne l’opportunité de le faire.

Le mot que je préfère en Français, c’est « compliqué » je trouve que les français utilisent beaucoup ce mot et de façon très créative. Cela reflète bien le caractère de la France !

Un peu d’histoire
Soutenir les jeunes apprenants

A l’époque de la Granville School (1896), L’Alliance Française de Paris récompensait déjà les meilleurs élèves par une médaille.

L’Alliance consacre ensuite, dans les années 1980, une part importante de son budget à des bourses et à différents prix. Des bourses sont accordées aux meilleurs étudiants d’UBC et SFU grâce à plusieurs
bienfaiteurs de Vancouver, à l’Alliance Française de Paris, et à l’ambassade de France d’Ottawa, avec un voyage aller-retour Vancouver-Paris comprenant des heures de cours à l’Alliance Française de Paris. Des prix sont aussi distribués aux dix meilleurs écoliers du concours réservé aux écoles secondaires par l’Alliance Française de Vancouver.

Dans les années 80-90, l’Alliance crée le prix Alliance Française destiné à récompenser les trois lauréats du « concours d’art oratoire » organisé par l’Association Parents for French in British Columbia. Un membre du comité remet à chaque lauréat un chèque de 100$ au cours d’une cérémonie qui se déroule dans l’amphithéâtre d’une université en présence de milliers de personnes.

Pour ses étudiants, l’Alliance propose aujourd’hui des bourses d’une valeur pouvant aller jusqu’à 4,000 $
incluant cours de français, camps d’été et accès au centre de ressources. Ces bourses s’adressent à des étudiants qui montrent un grand intérêt pour la langue française ainsi qu’un fort engagement au service de leur communauté. Cette année encore, l’Alliance Française offrira jusqu’à une vingtaine de bourses.

Les évènements à venir

SOIRÉE BEAUJOLAIS NOUVEAU

Vendredi 22 novembre 2019, 19h

L’Alliance Française de Vancouver & Vancouver en français vous proposent de célébrer l’arrivée de ce millésime. 13$ en ligne/15$ à la porte.

* * *

 

PROJECTION ET DISCUSSION AUTOUR DU FILM « JUSQU’À LA GARDE »

Lundi 25 novembre 2019, 19h

Événement gratuit en partenariat avec Réseau Femmes, Inform’elles, Visions Ouest Productions et Réso Santé dans le cadre des 16 jours d’activisme contre les violences fondées sur le sexe.

* * *

 

RENDEZ VOUS APÉRO BASQUE

29 novembre 2019, 18h

En partenariat avec l’Association BC Basque Society. 8$.

* * *

 

Le Petit Théâtre de l’Alliance Française présente Un fil à la patte de Feydeau

Représentations les 5, 6 et 7 décembre à 19h

Pièce sous-titrée en anglais

20$ / 15$ pour les membres de l’AFV

Depuis deux ans, l’Alliance Française de Vancouver a recréé une troupe de théâtre amateur. Cette année, le vaudeville est à l’honneur. Après le succès de la station Champbaudet en avril dernier, la troupe propose une pièce ambitieuse, Un fil à la pattede Feydeau. 15 bénévoles travaillent d’arrache-pied depuis le mois de septembre sous la direction de la metteuse en scène Magda Ochoa. Chaque année, l’Alliance propose ainsi deux pièces francophones accessibles à tous les publics et ouvre la possibilité à tous les amateurs de théâtre francophone de rejoindre la troupe. Ne manquez pas les 3 représentations des 5, 6 et 7 décembre. La pièce sera surtitrée en anglais. Et rendez-vous en janvier pour les prochaines auditions.

Leave a Reply