COVID-19, je t’aime moi non plus


Les relations de couples peuvent être tendues pendant le confinement. Aujourd’hui, on vante le temps pour soi dans les relations de couple mais comment désamorcer des rapports à couteaux tirés avec la personne qui partage sa vie alors qu’on partage le même espace ? Rebecca Cobb, professeur en psychologie à l’Université Simon Fraser (SFU), nous livre ses conseils pour la survie du couple lors du confinement.

Le confinement nous pousse à nous retrancher dans des espaces mais aussi dans nos relations. La sensation de nœud coulant conjugal peut en effrayer certains, et d’anciens conflits peuvent même refaire surface.

« Souvenons-nous que nous faisons tous face à cette crise ensemble et qu’il est normal de ressentir de l’anxiété, de la tristesse et de la colère actuellement. Il est important de valider et d’essayer de comprendre les sentiments de son partenaire, même si on ne les partage pas » explique Rebecca Cobb.

Elle poursuit : « les études nous montrent qu’une crise comme celle que nous vivons actuellement fait souvent réfléchir les gens et réévaluer leurs vies et leurs relations. Considérer notre propre mortalité et notre façon de vivre peut faire révéler à certains qu’une relation difficile n’est pas bonne pour eux et à d’autres, la confirmation que c’est la relation qu’ils veulent à long terme. »

Le couple confiné, un tango délicat ?

Pour Rebecca Cobb, « le besoin de temps à soi opposé au temps passé en compagnie de sa moitié est variable selon chacun. Sans la routine du quotidien, les tensions et les différences liées aux préférences de chacun peuvent être amplifiées. »

Si certaines personnes peuvent penser que le temps confiné est déjà du temps passé en couple, l’experte rappelle que le temps passé dans le même espace n’est pas forcément du temps passé à communiquer avec la personne qui partage sa vie. Il est difficile de dégager un modèle unique des relations de couple, surtout lorsqu’il fait face aux aléas.

Cependant, cette situation inédite peut être une occasion de renforcer les relations de couple. « C’est une bonne idée de conserver les soirées en amoureux à la maison mais c’est aussi l’occasion d’essayer d’explorer de nouveaux territoires et d’essayer de nouvelles activités, comme jouer en binôme aux jeux vidéo, faire des vidéos drôles pour la famille physiquement éloignée, ou même créer un musée pour ses gerbilles ! Tout cela a pour but de renforcer le couple » explique Rebecca Cobb.

La communication, clé du soutien

Le soutien peut prendre des formes différentes suivant les individus mais la communication reste la clé de voûte d’une bonne relation de couple. « Demandez à votre moitié ce que vous pourriez faire pour l’aider et essayez de vous souvenir de la façon dont vous l’avez aidé auparavant. Vous pouvez aussi lui mentionner le fait qu’ensemble, vous serez capable de passer au travers de cette crise » recommande la professionnelle des relations de couple.

Cependant, de temps à autre, nous avons tous besoin de temps seul pour faire le point et mettre de la distance avec les évènements. Le conseil de Rebecca Cobb ? « Discutez avec votre partenaire pour savoir ce qui convient le mieux à chacun et veillez à ce que chacun ait ce qu’il veut et ce dont il a besoin. On s’appuie parfois à tort sur l’idée que notre conjoint connaît nos moindres désirs et donc, on peut se sentir frustré lorsqu’il ou elle ne comble pas ces besoins. Or personne n’est devin ! Le meilleur pour chacun est ce qui a été clairement explicité. »

Et si la situation s’envenime franchement, la spécialiste recommande l’isolement avant de reprendre la communication à un moment plus propice : « Vous pouvez parfois créer votre bulle en lisant ou en écoutant un livre audio mais aussi mettre vos écouteurs pour vous immerger dans un bon film ou un jeu en ligne, prendre un bain ou encore vous plonger dans votre univers artistique grâce aux pinceaux ou autres arts. »

Rebecca Cobb recommande de consulter en cas de problème.

De nombreux psychologues offrent des consultations par téléphone ou en ligne et MediateBC propose ses services à prix réduits.

www.mediatebc.com/resolving-other-disputes/quarantine

Leave a Reply