En route vers l’Association des francophones des Kootenay Ouest (AFKO)

MINI QUIZ : Combien de francophones y-a-t-il au Canada et dans le monde ? ( Vous retrouverez les réponses révélées à la fin de l’article ! )

Qu’est-ce que l’AFKO ?

L’Association des francophones des Kootenay Ouest a pour mission de faire rayonner la langue française et les cultures francophones dans la région des Kootenay Ouest, ainsi que de réunir et représenter les francophones et les francophiles par toutes sortes d’activités socio-culturelles, communautaires et éducatives.

L’AFKO offre également des activités telles que : « Ton histoire en six mots », « Méli-Mélo : radio en français », « Pique-niques à 2 mètres », entre autres.

La Source a eu le plaisir de parler (en virtuel) avec MJ Cromp (il/elle) , responsable de la coordination socioculturelle de l’AFKO.

La Source : Êtes-vous francophone ?

MJ Cromp : Je suis né et j’ai grandi à Montréal, j’ai donc été exposé au français et à l’anglais dès mon plus jeune âge. Je préfère être identifié comme bilingue, car j’utilise beaucoup les deux lorsque je parle régulièrement. Je suis fier de pouvoir parler les deux langues, et c’est aussi la beauté de vivre au Canada.

LS : Sur quoi travaillez-vous en ce moment à l’AFKO ?

MJC : En ce moment, nous travaillons sur une tournée régionale à l’extérieur de Nelson du 2 au 9 octobre. Nous irons à Revelstoke, Winlaw, Castlegar, Kaslo et Rossland pour rencontrer les communautés francophones de chaque région. Nous organisons des pique-niques de 2 mètres pour communiquer avec eux. Nous avons même acheté un chauffe-terrasse pour nous assurer que tout le monde reste au chaud.

De plus, j’organise, en collaboration avec la Nelson Public Library, la Okanagan Regional Library à Revelstoke et la Salmo Valley Regional Library, un concours d’histoire bilingue de six mots sur le thème de l’identité
culturelle. Cette initiative est un moyen pour l’AFKO de se faire connaître et pour les personnes à la fois francophones et anglophones de mieux comprendre sa mission.

LS : Que voudriez-vous que nos lecteurs sachent sur l’AFKO ?

MJC : L’AFKO promeut la langue française et ses cultures dans toute la région. L’association rassemble et représente des francophones et francophiles de toutes les régions de l’Ouest Kootenay au moyen d’activités socioculturelles, éducatives et communautaires. C’est une organisation à but non lucratif qui offre une variété de services en français, y compris une bibliothèque, des émissions de radio hebdomadaires, des bulletins trimestriels, des camps de jour d’été pour les jeunes, un répertoire des services en français, des cours de français, un accès public gratuit aux ordinateurs et au Wi- Fi, et un accès à une imprimante / scanner / photocopieur.

Une activité sociale de l’AFKO (Image d’archives). | Photo d’AFKO

LS : Quelles sont vos prochaines expositions ?

MJC : Nous exposerons les histoires de six mots sur nos fenêtres et sur notre site Web. Nous allons également publier certaines d’entre elles dans notre page mensuelle en français qui paraîtra dans le Nelson Star et le Rossland News tous les deuxièmes jeudis du mois.

Petite note géo-historique

La présence francophone en Colombie-Britannique a son origine dans la colonisation du Pacifique Nord-Ouest par les Européens au tournant du 19e siècle.

Les Canadiens français, les Iroquois, les Métis et autres autochtones francophones travaillant dans le commerce des fourrures, ainsi que les missionnaires catholiques envoyés dans la région pour convertir au christianisme les communautés autochtones établies de longue date, ont fait du français la langue européenne la plus parlée dans la région jusqu’à la fin des années 1850.

Nelson est une cité canadienne de la Colombie-Britannique de plus de 9 000 habitants, connue sous le nom de The Queen City. Elle est située dans les monts Selkirk sur l’extrême ouest du bras du lac Kootenay au sud-est de la Colombie-Britannique. Nelson est traversée par l’autoroute 3A et desservie par l’aéroport de Castlegar, situé à environ 43 kilomètres au sud-ouest de la municipalité. La région de Kootenay Ouest, où la cité de Nelson est située, est le territoire traditionnel des Sinixt ou Lacs des Premières Nations. Elle abrite une importante présence kutenai.

Pour en savoir plus : www.afko.ca

Réponses au MINI QUIZ

Les francophones au Canada : Les francophones sont répartis partout à travers le Canada, pour un total de 7 452 075 personnes. Ce nombre représente près de 21,4 % de la population canadienne.

Les francophones dans le monde : Ses locuteurs sont désormais 300 millions de francophones dans le monde. Ce sont 30 millions de plus qu’en 2014, selon les derniers chiffres fournis par l’Observatoire de la langue française de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) en date du 10 octobre 2018.

Leave a Reply