Entre-deux

Que sais-je ? Pas grand chose. Cette lacune explique la difficulté que j’éprouve parfois à me forger une opinion ou, à l’occasion, prendre des décisions. Je me retrouve assez régulièrement assis entre deux chaises, incapable de me faire une idée, inapte à choisir un côté plutôt qu’un autre. Je dois toujours peser le pour et…

L’image

J’ai de la peine à le croire : les élections fédérales se tiendront au mois d’octobre prochain. Déjà ? Je n’en reviens pas. Oui, en cette année 2019 nous y avons droit. J’ai l’impression que c’était hier ou il n’y a pas si longtemps que les Canadiens élisaient Justin Trudeau, 43 ans à l’époque, au…

2019, te voilà !

Crise existentielle au lendemain de l’Épiphanie : que sera demain ? Que nous réserve 2019 ? Voulant en avoir le cœur net, et afin d’éviter toute mauvaise surprise, l’idée m’est venue de me lancer dans un échange épistolaire avec dame 2019 plutôt que de faire appel à ma boule de cristal demeurée embuée ces dernières…

Du G20 au j’ai vingt

Sans tambour mais avec Trumpet le sommet du G20, tenu à Buenos Aires, n’a fait qu’un pet : beaucoup de bruit et surtout du vent sans compter l’odeur désagréable laissée derrière. Un G20 tenu en vain. Réunissant les principales puissances économiques du monde, cette éléphantesque réunion a finalement accouché d’une souris. Pas de quoi sourire.…

Le je-m’en-foutisme

Tout le monde se fout de tout et de tout le monde. Le chacun pour soi généralisé. Le moi-d’abord-et-avant-tout, de partout. Un état peu désirable mais prédominant. Le manque de considération, les excès de zèle, le dédain, l’hypocrisie, l’égoïsme, l’absence de tact, le peu de générosité et d’empathie, le rejet de la compassion, la suffisance,…

La moribonde (sur un air de Jacques Brel)

Adieu Démocratie, je t’aimais bien. Adieu Démocratie, je t’aimais bien tu sais. On a vécu d’heureux moments ensemble. On a partagé les mêmes joies et les mêmes plaisirs. On a profité à bon escient de tout le temps que tu nous as gentiment accordé. Oui, Démocratie, je le vois, tu t’éteins à petit feu, par…

Ô Cannabis

Depuis le 17 octobre 2018, date dorénavant historique, ce n’est pas Ô Canada que l’on va devoir chanter avant tout évènement sportif mais plutôt Ô Cannabis. Le cannabis, cette drogue douce qui, nous affirme-t-on, embellit la vie, fait maintenant partie de nos us et coutumes depuis sa légalisation officielle. Il y a de quoi être…

Histoire de lard

Nous sommes en 2040. En faisant le ménage dans mon grenier, un de mes robots mit la main sur plusieurs livres de mon enfance. Parmi eux j’ai retrouvé, non sans une certaine émotion, une version plutôt libre de la célèbre histoire des trois petits cochons. À en croire l’édition, le récit, adapté au goût de…

Les petits fours

Après avoir joué, contre toute logique, à l’expert pendant le championnat du monde de football l’été dernier, aujourd’hui de nouveau, le vent en poupe, je décide, contre toute logique, de partir à l’aventure pour me lancer dans une autre expédition non moins audacieuse : devenir critique de cinéma ne serait-ce qu’une fois pour satisfaire un…

Portes ouvertes

Par ici la rentrée. S’il vous plaît faites attention à la marche en avant car il n’est pas question de revenir en arrière. Bienvenue à la maison de la rentrée. Un espace à couper l’haleine de celles et de ceux qui sont déjà à bout de souffle. Permettez-moi de vous ouvrir les portes et de…

« Qué calor señor »

Depuis la dernière parution du journal, le 10 juillet dernier, bien d’eau a coulé sous les ponts qui ne s’effondrent pas. La vie passe, le temps passe, il en est ainsi depuis toujours. Mais il existe des périodes où le débit de l’eau, claire ou trouble, semble s’accentuer plus que d’ordinaire. Nous venons de passer…

Hymnes à la mort

À la veille de prendre quelques semaines de congé, j’aimerais m’attarder sur un moment historique qui a marqué les célébrations entourant le 151e anniversaire du Canada. Pour la première fois, je parle ici de la version anglaise, l’hymne fut interprété avec un changement dans les paroles qui mérite d’être souligné. Cela a pris plus de…

La grande déroute

Et si l’on pouvait refaire le monde, que changerait-on ? Qu’est-ce qu’on supprimerait ? La question m’est venue à l’esprit récemment alors que je regardais tranquillement le journal télévisé. Les nouvelles, vous pouvez l’imaginer, étaient désastreuses comme c’est bien trop souvent le cas. Conscient de noircir les choses, par habitude je suppose, j’aimerais pouvoir apporter…

La pause

Tous les quatre ans, pour la même raison, j’aime chanter : « Je me fous du monde entier quand le championnat du monde de foot prend pied » (Claude Léveillé, j’espère, me pardonnera cette pauvre tentative de plagiat). Ne cherchez pas à me contacter pendant les quatre prochaines semaines, je suis indisponible. Je fais une…

Il n’y a que la grisaille qui m’aille

Il a beau faire beau par les temps qui courent, je me retrouve toujours, c’est triste à dire, malgré moi, en pleine grisaille. J’ai de bonnes raisons de l’être. Depuis la dernière édition du journal, il y a maintenant trois semaines de cela, l’univers dans lequel nous vivons s’est décoloré à vue d’œil. Le printemps…

En mai, mets-en

May I? Of course you may. Même en anglais, en mai fais ce qui te plaît. J’attends donc toujours le mois de mai avec impatience pour enfin faire ce qui me plaît. Les autres mois ne m’y autorisent pas. Ils ont d’autres tracas et ne se préoccupent pas, sinon peu, de mon bien-être. Alors en…

Le zèle du zazou

« Maman les p’tits bateaux qui vont sur l’eau ont-ils des ailes ? Mais non mon gros nigaud s’ils en avaient ils voleraient ». Chanson depuis reprise et politisée par votre serviteur le castor castré: « Maman le p’tit Trudeau qui sort du lot fait-il du zèle ? Mais non mon gros nigaud s’il en…