Photo de Julie Hauville

Les anciens de la Source : Julie Hauville

Dans le cadre des 20 ans du journal La Source, Luc Bengono est allé à la rencontre de plusieurs anciens collaborateurs de l’édition francophone. Voici son entrevue avec Julie Hauville, journaliste, rédactrice en chef, puis éditrice bilingue des deux sections du journal La Source durant la période qui s’échelonne de mars 2012 à avril 2016. …

L’ère Edo au peigne-fin

La vérité avait-elle été cachée ? L’art moderne ne serait peut-être pas l’apanage des artistes occidentaux ? Et s’il était plutôt né au Japon sous l’ère Edo dès le 17e siècle? C’est cette position qui est examinée dans le documentaire  Edo Avant-garde  de Linda Hoaglund projeté au Vancouver International Film Festival (VIFF)  les 3 et…

Photo de Sandrine Simonnet

Les anciens de la Source : Sandrine Simonnet

Dans le cadre des 20 ans du journal La Source, Luc Bengono est allé à la rencontre de plusieurs anciens collaborateurs de l’édition francophone. Voici son entrevue avec Sandrine Simonnet, rédactrice en chef du journal La Source de la fin 2001 à 2004.   Durant quelle période avez-vous travaillé pour le journal La Source ?…

Photo de Guillaume Debaene

Les anciens de la Source : Guillaume Debaene

Dans le cadre des 20 ans du journal La Source, Luc Bengono est allé à la rencontre de plusieurs anciens collaborateurs de l’édition francophone. Voici son entrevue avec Guillaume Debaene journaliste et chef de la rubrique Espace francophone du journal. Durant quelle période avez-vous travaillé pour le journal La Source ? Je pense avoir commencé…

Josée Malenfant

Les anciens de la Source : Josée Malenfant

Dans le cadre des 20 ans du journal La Source, Luc Bengono est allé à la rencontre de plusieurs anciens collaborateurs de l’édition francophone. Voici son entrevue avec Josée Malenfant, rédactrice en chef du journal La Source à ses débuts, de février à août 2000. Durant quelle période avez-vous travaillé pour le journal La Source et comment et dans…

L’ours et le castor

Ouf! Je l’ai échappé belle. Mon nom ne figure pas sur la liste des 13 Canadiens déclarés persona non grata par la Russie. Poutine veut bien de moi. Ses représailles, après la rhétorique belliqueuse de notre Premier ministre, ne me touchent donc pas. Si je ne suis pas visé, j’aurais pu l’être. Poutine aurait pu…