Musicienne folk québécoise vivant à Nelson invitée à Pacifique en chanson

La musicienne folk québécoise Véronique Trudel, habitant à Nelson, est l’une des quatre artistes invitées à participer à l’édition 2020 de Pacifique en chanson, en ce moment reporté à une date ultérieure.

Alors qu’il était initialement prévu pour le 2 mai 2020, Pacifique en chanson a été reporté en raison de la réglementation actuelle en matière de santé. Malgré le retard, la musicienne a déjà participé à un week-end de formation et travaillé sur une chanson avec Pacifique en chanson.

Carrière, motivations et influences

Originaire de l’Abitibi au Québec, et issue d’une famille de musiciens et de chanteurs, Véronique Trudel constate que la musique a toujours fait partie de sa vie. C’est en 2006, lors d’un séjour de 10 mois au Nunavut, qu’elle a commencé à prendre la musique plus au sérieux. Néanmoins, elle a laissé ses ambitions musicales de côté pendant quelques années afin de se concentrer sur ses deux enfants. Vers 2011, alors qu’elle traversait une période difficile après la naissance de son deuxième enfant, Véronique Trudel s’est rendu compte que la musique se devait de jouer un rôle clé dans sa vie.

Véronique Trudel, chanteuse originaire du Québec installée à Nelson. | Photo de Véronique Trudel

Depuis 2017, elle travaille sur son premier EP, Après l’hiver, qu’elle lancera en mai 2020. « Écrire, jouer, composer, créer, mais surtout chanter : c’est ma ‘médecine’. Je dois le faire pour être en équilibre », déclare la musicienne.

Ses influences musicales sont variées. « C’est en écoutant Ingrid St-Pierre et Fred Pellerin que j’ai enfin accepté que la douceur, la simplicité et la franchise peuvent être de belles forces », explique-t-elle. Alanis Morissette a également eu une grande influence, parmi d’autres artistes. Luzio Altobelli, membre des groupes musicaux Sagapool et fanfare Pourpour, est le directeur musical du nouvel album. Il a également été un mentor.

Véronique Trudel réfléchit aussi aux défis auxquels doivent faire face les musiciens en herbe. Ces défis incluent la nécessité de « vendre » l’image d’un musicien (le « branding ») pour vendre sa musique. « Je souhaite aussi que mon travail ne soit pas drivé par mon ego, mais par mon cœur », précise-t-elle.

Futurs projets et nouvel album

« Je suis présentement à fond dans la promotion et la mise en marché de mon EP Après l’hiver », note Véronique Trudel. « Je sais que je vais jouer de la musique toute ma vie ».

Pour le moment, certains de ses projets potentiels incluent la création de musique de film, des tournées dans les Kootenays et dans l’Abitibi-Témiscamingue (au Québec) pour promouvoir son nouvel album EP. La médiation culturelle dans les écoles et l’enregistrement de nouvelles chansons font également partie de ses projets.

Véronique Trudel | Photo de Véronique Trudel

Véronique Trudel signale l’importance continue de la langue et la culture françaises dans sa vie : « Depuis que j’habite dans un milieu majoritairement anglophone, je comprends encore mieux l’importance de vivre, de parler, d’apprendre et de créer en français – que j’appelle affectueusement ma « langue mère » ».

Après l’hiver sortira en ligne (Bandcamp, Spotify, iTunes, Amazon Music, Napster, etc.) le 29 mai 2020. Les thèmes principaux des pièces musicales sont le courage, l’hypersensibilité, la dépression post-partum, la spiritualité et la quête de sens, partage Véronique Trudel.

Pour plus d’informations sur Véronique Trudel, veuillez visiter : www.vtrudel.com

Pour plus d’informations sur Pacifique en chanson, veuillez visiter : www.ccafcb.com/pacifique-en-chanson

Leave a Reply