Inner Migrant : Derrière la bureaucratie, le rêve

Photo par Pierre-Luc Schetagne

Le 28 avril, le Presentation House Theatre accueille la coproduction des compagnies québécoise DynamO Théâtre et portugaise Teatro O Bando pour la présentation de la pièce Immigrant de l’intérieur, pour la première fois adaptée en anglais.

Inner Migrant, c’est l’histoire d’Antonio, un immigrant portugais arrivé dans la grande ville de Montréal. Son quotidien est rythmé par les rendez-vous au bureau de l’immigration, où les questions sérieuses et formelles sont la clé de ses documents officiels de résident. Mais Antonio veut s’évader. Il imagine alors toutes les questions auxquelles il aurait préféré répondre…

La quête d’une vie meilleure

Inner Migrant repose sur des fragments d’histoires réelles. Plusieurs films ont été réalisés avec le témoignage d’immigrants et font partie intégrante de la pièce, illustrant notamment les rendez-vous d’Antonio au bureau de l’immigration. L’acteur est accompagné sur scène de Francis Guérard, multi-instrumentiste qui, au gré des récits d’Antonio, nous fait voyager dans les pays d’origine des immigrants qu’il rencontre.

Yves Simard est Antonio, un immigrant portugais arrivé à Montréal. | Photo par Pierre-Luc Schetagne

Pour Yves Simard, l’un des trois co-auteurs de la pièce, l’immigration constitue « la recherche d’une vie meilleure, en repoussant la nostalgie de tout ce qu’on doit laisser derrière soi ». C’est aussi tout le parcours d’Antonio, qui « cherche à être accepté et à faire venir sa famille tout en s’intégrant dans sa nouvelle communauté ». Le spectateur découvre alors le conflit entre l’envie de créer de nouveaux liens et le désir de conserver son histoire et son identité.

Si le processus de l’immigration semble un sujet bureaucratique, Yves Simard soutient que « seule la façon dont on raconte les histoires compte ! ». D’où, pour lui, l’idée de s’évader avec les souvenirs d’Antonio et la nostalgie de sa vie passée.

C’est cette approche artistique, riche en acrobatie et en musique qui a séduit Kim Selody, directeur artistique du Presentation House Theatre : « La pièce est physiquement très intéressante à regarder grâce à la musique live, mais aussi à l’atmosphère poétique et engagée qui en découle ».

Une pièce documentaire

En 2013, le projet Documents of Poverty and Hope est lancé en Europe. Six compagnies de théâtre, originaires de cinq pays, Portugal, Italie, Royaume-Uni, Canada et Australie, travaillent alors ensemble et réalisent sept spectacles autour des thèmes de l’immigration et de la pauvreté.

Nicolas Brites, de Teatro O Bando, Jackie Gosselin et Yves Simard, du DynamO Théâtre, réalisent et filment une vingtaine d’entrevues avec des témoins, jeunes et moins jeunes, ayant connu ou vécu l’immigration. Sous la direction de Jackie Gosselin, les deux hommes ont improvisé le déroulement de la pièce, en s’inspirant des récits entendus mais également de leurs propres histoires.

Pour le Presentation House Theatre (PHT), ce projet fait écho à un travail réalisé il y a quelques années avec des personnes récemment immigrées au Canada. Kim Selody y voit une nouvelle occasion de présenter le défi de l’immigration au Canada et le courage dont il faut s’armer tout au long de la démarche.

Nouveau public, nouvelle réception

Le 28 avril, Inner Migrant sera pour la première fois jouée en anglais, hors Québec. Un événement excitant pour Yves Simard qui attend un nouvel accueil pour cette histoire qui « se passe à Montréal mais qui est assez ouverte et qui peut toucher n’importe qui, immigrant ou non ».

Pour l’auteur francophone, chaque public perçoit différemment la pièce. Les plus jeunes, issus de la deuxième génération d’immigrés, identifieront les situations par lesquelles leurs parents sont passés. Pour d’autres, il s’agira plutôt d’une découverte du cheminement par lequel passent chaque année des millions de personnes partout dans le monde, et notamment au Canada.

Kim Selody, lui, précise qu’il s’agit d’une pièce « expérientielle », où se dévoile le voyage émotionnel d’Antonio. Il espère ainsi que les spectateurs seront sensibilisés et pourront comprendre ce que recherchent ces gens qui immigrent, et ainsi participer à leur intégration au sein de leur communauté d’accueil.

Inner Migrant, le 28 avril, à 16 h
au Presentation House Theatre,
333 Chesterfield Ave,
North Vancouver, 15$ l’entrée.

Informations sur la pièce : www.dynamotheatre.qc.ca

Pour en savoir plus sur le projet Document of Poverty and Hope : www.internationaltheatre-project.com

Leave a Reply