Le Mois de l’Italie : Quand les cultures italienne et française se rencontrent

Photo d’Italian Cultural Centre

La ville de Vancouver a déclaré le mois de juin comme le Mois de l’Italie, ou Italian Heritage Month. De nombreux événements culturels sont attendus pour célébrer la culture italienne et sa contribution au développement de la métropole, dont l’Italian Night le 8 juin à l’Alliance française. L’occasion de rappeler les couleurs de l’Italie qui se mêlent à celles de la France.

Les Italo-Canadiens sont près d’un million et demi à travers le pays, pour beaucoup issus de la troisième génération d’immigrés. Ils se concentrent surtout à Montréal, Toronto et Vancouver.

Pour Massimiliano Iacchini, Consul général d’Italie à Vancouver, la communauté italo-canadienne est très attachée à ses valeurs et s’implique beaucoup dans le développement économique de la ville, de la construction aux investissements en passant bien sûr par la culture.

Une nuit italienne à l’Alliance

Parmi les événements du Mois de l’Italie, on trouve sur l’agenda de l’Alliance française l’Italian Night le 8 juin, une soirée cinéma-gastronomie coorganisée avec le Centre culturel italien, ou Il Centro.

C’est avec la projection du film Call me by your name, de Luca Guadagnino, que la soirée commencera. Cette production française, italienne et américaine met en avant la vie amoureuse d’un jeune Français lors de ses vacances dans le nord de l’Italie.

Si le film évoque un sujet difficile, à savoir la naissance du désir entre deux jeunes hommes, Giulio Recchioni, directeur culturel d’Il Centro, espère que l’œuvre touchera différentes communautés au-delà des Français et Italiens. « Tout le monde peut comprendre, ça touche tout le monde », avance-t-il.

Puis, c’est autour d’une démonstration et d’une dégustation gastronomique que la soirée et les échanges se poursuivront. Pour l’occasion, le chef italien Giuseppe Cortinovis, l’un des plus réputés de Vancouver, a été recommandé par le Centre culturel, « tant pour sa personnalité accessible et très sociable que pour ses qualités de chef », insiste Giulio Recchioni.

Les deux protagonistes de Call me by your name.

Giuseppe Cortinovis proposera lors de l’Italian Night une « polenta salsiccia », plat typique de l’Italie du Nord où se déroule le film. « Tout est en accord », précise Hélène Creusot, coordinatrice des événements à l’Alliance Française. Le tout sera ponctué d’un espresso traditionnel comme seuls les Italiens savent les faire.

France et Italie : « Je t’aime, moi non plus ! »

Si la France et l’Italie ont une histoire commune tourmentée, tantôt faite de conflits, tantôt d’alliances, les deux pays ont aujourd’hui tissé une réelle amitié. Massimiliano Iacchini, Consul général d’Italie à Vancouver, ajoute même que les deux voisins sont « très taquins et ne tarissent pas de plaisanteries l’un envers l’autre ».

Leur point de rapprochement est certainement « leurs cultures similaires et leurs fortes personnalités qui, à travers l’histoire, ne cessent de s’influencer lorsqu’elles ne travaillent pas ensemble », ajoute Hélène Creusot.

Mais il ne fait aucun doute que la soirée se poursuivra avec des échanges variés, parmi lesquels « la mode, l’architecture, la passion pour la conservation des patrimoines et le mode de vie épicurien », explique Massimiliano Iacchini. Et d’ajouter sur un ton plus léger : « Il n’y a que pour le football que nous sommes rivaux ! ».

Le cinéma et la gastronomie sont bel et bien deux sujets qui dépassent les frontières. Giulio Recchioni assure que des millions de voyageurs chaque année parcourent le globe pour aller en France et en Italie pour des raisons similaires : leur gastronomie et leur vin. Massimiliano Iacchini précise d’ailleurs, avec le sourire, qu’à Vancouver il y a davantage de bouteilles de vin italien que de vin français !

Italian Night, à l’auditorium de l’Alliance Française, vendredi 8 juin à 18 h (film interdit aux moins de 19 ans), 20 $ l’entrée

Tous les événements de l’Italian Heritage Month : www.italianculturalcentre.ca

Leave a Reply