Un concert de bienfaisance pour venir en aide au « Nikkei National Museum & Cultural Centre » à Burnaby

La violoniste de talent Karen Gomyo sera en concert le 5 mai prochain au centre Nikkei.

La célèbre violoniste Karen Gomyo, accompagnée de la pianiste Chiharu Iinuma, donnera le 5 mai prochain un concert de bienfaisance au Centre Nikkei de Burnaby, le centre culturel nippon en Colombie-Britannique. Les fonds serviront à venir en aide à cette grande institution dont le mandat est d’honorer, préserver et partager la culture japonaise et l’histoire et le patrimoine des Canadiens d’origine japonaise. Gros plan sur cet événement et coup de projecteur sur cette communauté établie de longue date en C.-B. et partout ailleurs au Canada.

Le Centre Nikkei : lieu d’importance pour les communautés nippo-canadiennes

Officiellement inauguré à Burnaby le 22 septembre 2000, le centre a été dessiné par l’architecte canadien Raymond Moriyama. À la fois musée, site historique et centre communautaire, le centre est administré dans un but non lucratif fonctionnant sur la base de l’entraide et du volontariat. Aussi, des événements tels que celui du concert de Karen Gomyo sont très importants pour obtenir des fonds permettant de continuer à opérer le centre.

Chiharu IInuma, pianiste, accompagnera la violoniste Karen Gomyo.

« Nikkei » signifie en japonais « de descendance japonaise », et le centre souhaite représenter tous les Canadiens d’origine japonaise à travers le pays et constitue une ressource importante pour les autres communautés afin de faire connaître l’expérience nippone au Canada. Ainsi, le Musée national Nikkei produit plusieurs expositions chaque année (équilibrant le contenu historique avec l’art traditionnel et contemporain) et recueille, conserve et rend accessible les archives, l’art et les artefacts liés au patrimoine japonais-canadien. À l’heure actuelle, la collection comprend plus de 3 000 photographies, 350 enregistrements d’histoire orale, plus de 25 mètres de documents d’archives et plus de 1 000 artefacts. Les chercheurs de la communauté accèdent régulièrement aux collections. Chaque année, plus de 1 000 étudiants participent aux programmes éducatifs proposés par le musée.

Une soirée servie par deux artistes de talent : Karen Gomyo au violon et Chiharu Iinuma au piano

L’artiste Chiharu Iinuma, pianiste lors du concert de bienfaisance, est née à Nagano et a grandi à Tokyo, au Japon. Une fois diplômée de l’École de musique Toho Gakuen à Tokyo, elle reçoit la bourse de la Asahi Beer Arts Foundation qui lui permet d’étudier à l’École de musique Jacobs de l’Université d’Indiana où elle obtient ses diplômes d’artiste et d’interprète. Elle est actuellement professeur de piano à l’Académie de musique de Vancouver et à l’École de musique de l’Orchestre symphonique de Vancouver.

Chiharu a également collaboré aux concours de musique les plus prestigieux du monde, parmi eux les compétitions Tchaikovsky, Queen Elizabeth, et Leonard Rose. En 1993, elle est invitée à participer à l’atelier inaugural de musique de chambre Isaac Stern au Carnegie Hall à New York.

Au cours des dernières années, le travail de Chiharu Iinuma a été entendu sur les radios de la NHK (La NHK est le diffuseur public qui gère les stations de radio et de télévision du service public japonais) et de la SRC (Société Radio-Canada). Artiste avec une carrière internationale, elle a joué dans des concerts et des festivals en Allemagne, en Suède, en Écosse, en Chine, à Taiwan, au Japon, ainsi qu’aux États-Unis et au Canada.

Karen Gomyo, tête d’affiche de la soirée de concert, est, quant à elle, née à Tokyo, au Japon, et a grandi à Montréal de 2 à 11 ans, âge auquel elle déménage à New York pour étudier le violon à l’École Juilliard sur l’invitation de la légendaire pédagogue Dorothy DeLay. À 15 ans, Gomyo devient la plus jeune gagnante des « Young Concert Artists International Auditions », lançant ainsi sa carrière de soliste à travers le monde.

Récipiendaire du prestigieux Avery Fisher Career Grant en 2008, Karen Gomyo s’est produite avec des orchestres de grande renommée en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Elle a, par ailleurs, eu l’honneur de jouer sur le violon Stradivarius « Aurora, ex-Foulis » de 1703 qui a été acheté pour son utilisation exclusive par un mécène privé.

Récemment, le film documentaire produit par NHK, The Mysteries of the Supreme Violin, portant sur le violon Stradivarius, dans lequel Gomyo est violoniste, guide et narratrice, a été diffusé dans le monde entier. Au-delà de ses activités de soliste, Karen Gomyo est également acclamée par la critique pour son interprétation de la musique de Nuevo Tango d’Astor Piazzolla qu’elle apprécie particulièrement. Sur ce volet, elle joue avec Paul Ziegler, pianiste, et ses partenaires Hector del Curto (bandonéon), Claudio Ragazzi (guitare électrique), et Pedro Giraudo (contrebasse).

Le programme musical du concert du 5 mai prochain au Centre Nikkei n’a pas été communiqué, mais vu l’excellence des interprètes, il n’y a aucun doute à avoir sur le fait que la soirée sera exceptionnelle. N’hésitez pas une seconde avant de prendre vos billets, vous ferez en même temps une bonne action !

 

Karen Goymo Benefit Concert

Vendredi 5 mai 2017 à 19 h 45
au Centre Nikkei
6688 Southoaks Cres., Burnaby

Entrées à partir de 25 $

Leave a Reply