L’inquiétude

Pour ne rien vous cacher, je suis inquiet. Ceux qui me connaissent ne trouveront rien de surprenant à cela : un pessimiste, c’est sa nature, vit toujours dans l’inquiétude, parfois pour se protéger contre les mauvaises surprises en se disant « bien oui, je m’y attendais » ou encore, parfois, pour se sentir bien, heureux…

La pluie et le beau temps

Face à un début de mois plutôt pluvieux alors que le soleil a décidé de nous bouder, je me suis souvenu du dicton : en mai fais ce qu’il te plaît. Eh bien ! Voilà; en mai ce qui me plaît c’est de parler de la pluie et du beau temps. Ceci m’évite de me…

Verbaliser

Les Ukrainiens n’ont pas que des armes lourdes, même s’ils en ont peu comparé aux Russes. Ils ont aussi une arme de poids : l’humour. L’esprit en temps de guerre n’est pas mort. Les Ukrainiens ont ainsi créé un néologisme sous la forme du verbe péjoratif macroner, afin de dénoncer l’attitude délétère à leurs yeux…

Le rire

Peut-on rire de tout ? Suite à l’incident survenu au cours de la dernière soirée des Oscars qui, malgré sa continuelle baisse de popularité, s’est arrangée pour faire parler d’elle au détriment de sujets d’actualité beaucoup plus importants, la question de savoir si on peut rire de tout est revenue une fois de plus sur…

Comme un volcan

Le printemps est là. J’avais hâte qu’il arrive pour me changer les idées. J’ai besoin d’évasion. La vue des chars et des bombardements russes; des villes en ruine; des gens qui souffrent; des gens qui pleurent; des gens qui fuient; des corps que l’on jette dans des fosses communes; des enfants blessés; d’un Poutine narquois,…

Que dire ?

Tout a été dit sur la guerre en Ukraine. Les journaux, les médias, les commentateurs, les éditorialistes et autres experts, ont tous eu leur mot à dire sur le conflit. Nous suivons cette guerre de très près comme si on y était. Les reportages font état de l’avancée des troupes russes mais aussi du courage…

Si février m’était conté

Il touche bientôt à sa fin mais déjà le petit mois de février me paraît bien long. Les événements n’ont cessé de se bousculer à son portillon. Un mois bien chargé alors qu’il reste encore une semaine à faire. Comment février peut-il faire pour s’occuper de tant d’affaires ? Si dans la vie il existe…

Le convoi

Lorsque le 6 janvier 2021 des milliers d’éléments radicaux, disciples de Donald Trump, prirent d’assaut le Capitol des États-Unis, la question qu’avec bien d’autres je me suis posée consistait à savoir si pareil comportement pouvait se passer chez nous au Canada. Ma réponse à l’époque, ainsi que celle des personnes avec qui je m’entretenais, était…

Poutine s’en va-t-en guerre

Oubliez la pandémie. Ce n’est pas d’elle que vient le véritable danger, celui qui menace notre tranquillité d’esprit et qui a le potentiel de déclencher un conflit mondial dont nous sommes absolument incapables d’évaluer les conséquences. Certes, la COVID continue de tenir le haut du pavé de nos soucis immédiats mais il ne faut pas…

Et de deux

L’année 2022. Mais que de deux. Il manque un deux aux trois deux, déjà là, pour qu’il y en ait quatre. Un quatuor de deux à la queue leu leu me donnerait 2222. Aucune chance cette année-là que je sois là. Malgré tout, trois deux valent mieux que quatre deux tu l’auras. Avec tant de…

Revue et corrigée

Il ne se passe pas une semaine sans que notre inquiétude soit mise à l’épreuve. La dernière menace en date a pour nom omicron qu’il ne faut pas confondre, comme les Français pourraient le faire, avec oh !Macron. Ainsi, après les pluies diluviennes qui se sont abattues dans certaines régions de la Colombie-Britannique, voilà que…

La rage face à l’orage

Honteux, décevant, décourageant, déroutant, révoltant, frustrant, débilitant, scandaleux… je suis à la recherche de qualificatifs qui pourraient le mieux décrire ce que je ressens depuis la fin des travaux de la COP26 de Glasgow. Aucun, jusqu’à présent, ne parvient à mesurer l’ampleur de ma déception face à l’accord finalement obtenu qui mettait fin à cette…

Le froid

Pour tout vous dire, car j’ai envie de tout vous dire, je crains le froid. En fait j’ai horreur du froid. Le froid m’effraie. L’idée d’avoir froid m’horripile à tel point que j’en ai des bouffées de chaleur qui me donnent des frissons et des sueurs froides. Le froid me fait cet effet où j’en…

Plus haut

À l’occasion du court voyage de William Shatner dans la stratosphère et son retour sain et sauf sur terre, il y a moins de deux semaines de cela, je ne cesse, depuis, de lever des yeux admirateurs vers l’espace, en tentant de comprendre ce qui s’y passe. Notre vénérable nonagénaire canadien, héros de la série…

La normale ou l’anormal

De nos jours, il est beaucoup question de retour à la normale. Si l’élection fédérale que l’on vient de subir est un indicateur valable, il n’est pas faux d’affirmer qu’il en est ainsi. Dans l’ensemble, je constate, comme d’autres plus futés que moi l’ont déjà fait, qu’avec la composition du nouveau parlement, le résultat des…

Les « zélections »

(Chronique à prendre avec un grain de zèle dont le texte, sans complexe, se fait un plaisir d’accentuerles (dangereuses) liaisons) Ravi ? Content ? Déçu ? Découragé ? Indifférent ? Las ? Perplexe ? Dites-moi, comment vous sentez-vous au lendemain du résultat des zélections fédérales ? Avez-vous voté pour le cheval gagnant ? Oui ?…

Et après ?

À la veille de la fête du travail et de la rentrée scolaire, et faisant suite à l’annonce du déclenchement des élections fédérales, une idée saugrenue, pour ne pas dire ridicule, m’est venue : celle de m’imposer un devoir de réflexion qui consiste à imaginer ce qu’il adviendrait des leaders de chaque parti suite à…