Cuvée francophone 2017

Illustration par Marie-Louise Gay

Du 16 au 22 octobre 2017, Vancouver accueillera la 30e édition du Vancouver Writers Fest avec la présence de plus de 110 auteurs et l’organisation de 95 événements. Ce festival, l’un des plus grands événements littéraires du Canada, se tiendra comme chaque année sur Granville Island et recevra quatre auteurs francophones !

Cette présence francophone est d’autant plus remarquable parmi les auteurs qu’aucun des 95 événements prévus cette semaine ne sera dans la langue de Molière. Cela ne gâchera cependant pas le plaisir des littéraires francophones car les quatre heureux élus ont déjà fait leurs preuves et représentent une très belle vitrine de la littérature francophone.

Camille Bordas : une auteure « incontournable »

Parmi les francophones, Camille Bordas sera présente à ce festival. Mieux, elle fait partie des cinq auteurs sélectionnés dans la rubrique 5 Writers to Watch at the 2017 Vancouver Writers Fest, soit les cinq auteurs à voir absolument lors de ce festival. Cette Française de 30 ans a passé une partie de son enfance au Mexique, puis a publié en France ses deux premiers livres qui furent récompensés en 2012. Elle est ensuite partie s’installer à Chicago pour suivre son époux, un écrivain américain. Elle décrira cette expérience comme étant « libératrice », et pour cause : sa présence au Vancouver Writers Fest lui permettra de promouvoir son tout premier roman écrit en anglais, How to Behave in a Crowd, qui décrit le passage à l’âge adulte.

Fanny Britt, nouvelle venue

Jane, le renard et moi par Fanny Britt.

Ecrivaine, scénariste mais aussi traductrice, Fanny Britt a de multiples facettes. Auteure de pièces de théâtre plusieurs fois récompensées au Québec, certaines de ses œuvres ont déjà traversé les frontières en étant présentées aux Etats-Unis et en Allemagne. Ses nombreux romans ont également été récompensés à plusieurs reprises, de même que son roman graphique Jane, le renard et moi. Si ce dernier roman a beaucoup voyagé dans le monde ainsi qu’au Canada, le Vancouver Writers Fest reste une première pour Fanny Britt, qui n’a d’ailleurs jamais visité l’Ouest canadien, « un monde qui me semble aussi éloigné que la France ou l’Angleterre ! », livre-t-elle avec humour. L’auteure à succès ne dissimule pas sa joie à l’idée de venir au festival : « Pouvoir discuter avec des écrivains qui ont eux aussi baigné dans les mêmes influences m’enthousiasme beaucoup. » Elle y voit également une occasion de construire « des ponts […] entre les écrivains francophones et anglophones du Canada » afin de faire de nouvelles rencontres et « se nourrir d’horizons différents ». Des paroles qui illustrent parfaitement l’aspect multiculturel de ce festival.

Marie-Louise Gay : un objectif intergénérationnel

Six fois finaliste du Prix du Gouverneur Général et sept fois récompensée, cette auteure québécoise ne laisse aucun doute possible sur son talent. Ayant voyagé d’un bout à l’autre du Canada, Marie-Louise Gay s’est passionnée pour l’écriture et l’illustration des livres pour enfants, ce qui lui a permis de traverser les frontières en animant des ateliers et conférences en Amérique du Nord, en Europe et en Chine. Durant le Festival, elle animera notamment un atelier visant à développer la créativité chez les enfants pour les inciter à écrire, dessiner et plus largement créer.

Un écrivain au parcours original : Sylvain Prudhomme

Sylvain Prudhomme

Un homme pour compléter le quatuor francophone ! S’il a suivi des études à Paris, son parcours est atypique puisqu’il a grandi entre le Burundi, le Cameroun, l’île Maurice et le Niger ! Il a également participé à la fondation de deux journaux francophones, Le Geste et Le Tigre. Comme ses consœurs, il fut récompensé à de multiples reprises pour ses ouvrages, notamment son roman Les Grands, traduit en anglais pas Jessica Moore pour être publié cette année.

Il s’agit donc d’une présence francophone d’un grand calibre pour cette nouvelle édition du Vancouver Writers Fest, avec des auteurs issus de différents horizons et écrivant pour des genres variés, de la pièce de théâtre aux livres pour enfants en passant par les romans graphiques. Espérons que le public leur réservera l’accueil qu’ils méritent pour faire briller les talents francophones à Vancouver !

http://writersfest.bc.ca

Leave a Reply