Un vent de printemps souffle sur la « Arts Factory » !

 

Les artistes de la Arts Factory attendant les visiteurs de pied ferme les 7 et 8 avril prochains. | Photo par Chantal Cardinal

Le printemps est enfin de retour, et fleurissent avec lui les envies de découvertes et de sorties. Pour le célébrer, un collectif d’artistes de la Arts Factory – implantée dans le quartier industriel de la rue Main – organise un salon les 7 et 8 avril durant lequel ils dévoilent leurs dernières œuvres en arts visuels.

Située au cœur du quartier dynamique et en pleine mutation artistique de Main, The Arts Factory regroupe depuis 2015 une vingtaine d’artistes dans ses locaux. Visant à favoriser la création et le développement artistiques, ce centre met à disposition d’artistes locaux des espaces de travail à tarifs avantageux. Cette ancienne usine a retrouvé vie grâce au soutien de la ville de Vancouver, et est aujourd’hui une véritable pépinière d’artistes. Réparties en quatre studios, les disciplines et les matières s’entremêlent, les œuvres se font, s’ajustent puis prennent vie au quotidien.Une première initiative collective

NF #9 de Catherine Tableau, 4 x 4 po, technique mixte. | Photo par Catherine Tableau

L’idée germe il y a 5 mois, après le renommé festival Eastside Culture Crawl pour lequel le collectif avait ouvert ses ateliers au public. Sous l’impulsion de cet événement, les artistes recherchent de nouvelles occasions de se faire connaître et d’offrir une visibilité à leurs créations. La plupart d’entre eux exercent un travail en parallèle de leur activité artistique et n’ont pas les leviers et les moyens nécessaires pour exposer dans une galerie d’art. Ils décident alors de transformer, le temps d’une fin de semaine, leurs locaux en une véritable galerie. « Nous avions fait une belle présentation pour le Eastside Culture Crawl. Nous voulions revoir les gens, qu’ils se souviennent de nous, reviennent ici. Il fallait profiter de la belle lumière du printemps dans la Factory pour présenter nos œuvres »
déclare Chantal Cardinal, aka FELT à la main with love.

Le projet, porté notamment par les artistes Tristesse Seeliger (techniques mixtes : peinture et collage) et David Crompton (photographie), fédère et mobilise la quasi-totalité des locataires de la Factory. « C’est une énergie exceptionnelle, ce projet commun. Coordination, publicité, site internet, peinture des murs… Tout le monde à son boulot pour faire aboutir ce salon ! » ajoute Chantal.

Un salon professionnel à dimension humaine
Pour l’occasion, les dix-sept exposants vont quitter leurs ateliers et présenter une série d’œuvres dans l’immense corridor de la Factory. Installation de projecteurs, habillage des sols, rénovation des murs… Rien n’est laissé au hasard afin de mettre en évidence avec justesse et professionnalisme les œuvres présentées.

« Ce salon rencontre les exigences techniques d’une galerie tout en apportant une ambiance plus décontractée et conviviale », explique Catherine Tableau, l’une des artistes. Catherine a quitté la France il y a quinze ans pour la Colombie-Britannique. C’est à cette époque que cette autodidacte se lance dans une activité artistique. Ses œuvres de technique mixte, faites de plâtre, de matière, évoquent la mémoire, l’empreinte et la permanence.

D’origine québécoise, FELT à la main with love est quant à elle issue du milieu de la mode et du cinéma. Elle travaille le feutre et la laine. Son arrivée à la Arts Factory lui a offert une importante transition en faisant de sa pratique artistique son activité principale. Cet investissement s’avère payant puisqu’elle vient de livrer une œuvre monumentale à Van City pour le Surrey City Centre. Cette « coopération » avec la ville a complètement changé sa façon de concevoir son art. Ce projet l’a conduite à reconsidérer sa matière première qu’elle achète dorénavant à 90 % localement, et se développe une forte relation avec les fermiers locaux avec qui une vraie entraide se met en place. Depuis, elle repense aussi ses œuvres et se consacre dorénavant au grand volume qui apporte davantage de résonnance à ses créations.

Un moment de découverte et de partage
Collages, mixed media, sculptures, textiles, peintures, photos… Le salon met en lumière des œuvres et des artistes très éclectiques. En parallèle, une boutique présentera les produits dérivés, à petits prix, de certains artistes.

Les adeptes de musique viendront le vendredi soir pour profiter de la présence de musiciens, d’un bar et pour apprécier les œuvres dans une ambiance festive. Quant au samedi, plus intimiste, il sera propice aux échanges avec les artistes pour en savoir plus sur leurs pratiques, leurs parcours et pourquoi pas, vous offrir une touche de printemps dans votre salon !

 

Événement gratuit

Spring Salon – The Arts Factory

Vendredi 7 avril (18 h à 23 h),
Samedi 8 avril (13 h à 17 h)

www.factoryartists.ca

Leave a Reply