A la découverte de l’Asie en images et mélodies

Photo par Peter Langer

Ce début d’année est l’occasion de définir de bonnes résolutions et de planifier les prochaines vacances. Le voyage fait partie de la réflexion, des suggestions, des rêves. Sortir et visiter un pays étranger, ou rester et découvrir son propre pays ?

Selon l’étude de 2011 de UTWTO, les milléniaux (personnes nées des années 80 au début des années 90) ont généré 165 milliards de dollars américains de recette dans l’industrie touristique et 187 millions de visites à l’international autour du monde, représentant 20% des voyages totaux à travers le globe.

Dans les destinations phares et les plus visitées, l’Asie reste une référence en la matière avec la Thaïlande, l’Inde, l’Indonésie, et bien d’autres pays de cette zone.

Pour orienter ce choix de nombreux auxiliaires comme les guides touristiques, les magazines spécialisés, ainsi que les sites internet, des vidéos sont disponibles. Peu importe les sources, celles-ci sont l’occasion de voir, partager, rêver l’endroit choisi ou envisagé.

Afin d’anticiper la réalité et d’avoir un avant-goût de ces pays, M. Peter Langer propose cet hiver une série de voyages virtuels à travers l’Asie.

Tous les mercredis jusqu’au 20 mars 2019, M. Peter Langer présente à la Ferry Building Gallery située à Vancouver Ouest, la série hivernale 2019 de l’Ultime voyageur sur l’Asie.

L’expérience, le savoir et l’œil de l’expert au service du grand public

Ces présentations sont l’occasion de profiter des connaissances, des histoires, des conseils d’un voyageur hors pair dont la réputation n’est plus à faire.

Lors de la première partie sur l’Inde du Nord et de l’Ouest, dans une ambiance calme, la projection commence : c’est un défilé de photos laissant paraître l’essence, l’esprit des lieux, des personnes et du pays. La musique vient rajouter une immersion supplémentaire assurant le dépaysement. Peter Langer débute alors la présentation de chaque lieu, commente chaque photo avec humour, expertise et passion.

« L’inde est un pays intense, une minute je le hais, la minute d’après je l’aime » avoue-t-il, partageant ses impressions sur ce pays.

Ensuite, il explique que l’Inde est le pays le plus pollué au monde. Nombreuses sont les photos où la fumée et les nuages de pollution sont visibles, rappelant la réalité. C’est avec ironie qu’il confie que le pays est « un doux mélange d’odeurs ». Du quotidien, on découvre ce moment spécifique où les locaux se lavent, nettoient leur linge et autres objets dans la rivière. Peter Langer compare ce moment à « une soupe humanitaire », dit-il, rappelant la diversité et l’originalité de cette scène.

Au fil des années, il constate une évolution de l’anglais, celui-ci devenant plus américanisé ainsi que les coutumes vestimentaires.

Enfin, la question de la barrière de la langue a été posée dans la salle. Il rappelle que le sourire est une langue universelle comprise par tous.

De la passion de la géographie au voyage

Né en Bolivie, M. Langer a plus tard vécu en Allemagne ainsi qu’au Chili. Quittant le régime d’Augusto Pinochet, il vient s’installer au Canada afin de se rapprocher de sa mère installée ici et mariée à un Canadien. Féru de géographie, il décide d’en faire son métier. Cependant, la photographie l’intéresse également. « C’est à l’âge de 18 ans que je m’y suis mis sérieusement » confie-t-il. Curieux et très intéressé par la technologie, il va en 1984 créer ses premières présentations à partir de diapositives.

Pour Peter Langer, ce type de présentation interactive est « une chorégraphie », l’occasion d’orchestrer musique et images ensemble pour faire place à un ballet visuel qui transporte dans des contrées lointaines.

Il est un acteur majeur et engagé de la scène internationale en matière de photographie, production vidéo multi-image depuis 1979. Son travail a donné lieu à de nombreuses expositions, séminaires, conférences pour tout type de public et clients à travers le monde.

Il est également très investi dans la filière de l’éducation au sein de laquelle il a participé au développement et à l’implantation de différents programmes dans les domaines des arts, de la culture et des sciences.

Aventureux, curieux, timide, l’occasion de voyager et de s’évader est infinie. Le monde s’ouvre et partage toute sa splendeur et ses richesses, sachons en profiter et les préserver.

Pour plus d’information, visitez les :

www.theultimatetraveller.com

www.peterlanger.com

www.ferrybuildinggallery.com

Leave a Reply