Yucho Chow : Chinatown vu à travers un objectif photo à grand angle

Yucho Chow serait arrivé à Vancouver en 1902, à l’âge de 28 ans. | Photo par Yucho Chow

Dans le cadre du festival annuel ExplorASIAN, le Chinese Cultural Centre présente, du 4 au 31 mai 2019, une rétrospectives de photographies de Yucho Chow, qui a su, par son art, répertorier la vie de Canadiens d’origine chinoise à Chinatown et autres minorités, au cours de la première moitié du XXe siècle.

Photographe professionnel, Yucho Chow fut le premier photographe chinois à Vancouver et peut-être le plus prolifique. Il dirigea un studio dans le quartier chinois de Vancouver de 1906 à 1949.

Mr. Chow était un photographe populaire et admiré, non seulement parmi les Chinois, mais aussi parmi les premiers Canadiens d’origine sikhe, noire et canadienne, et les nouveaux immigrants européens. Il était souvent chargé de photographier les nouveaux immigrants arrivant à la gare. En plus de son travail en studio, Yucho Chow a également photographié des événements, des équipes, des écoles, des numéros de vaudeville, aussi bien que l’architecture et l’intérieur de magasins.

De la Chine à Vancouver

Yucho Chow est né le 3 juin 1876 à Kaiping, connu alors sous le nom de Hoiping, dans la province du Guangdong, en Chine. C’est une région située dans le delta de la rivière des Perles dans le sud de la Chine et source de nombreux immigrants au Canada au 19e et au début du 20e siècle.

Mr. Chow serait arrivé à Vancouver en 1902, à l’âge de 28 ans, prenant dès son arrivée un travail de domestique avant d’apprendre la photographie et d’ouvrir un premier studio en 1906, sur la rue Pender Ouest, à Vancouver.

À sa mort, en 1949, ses fils Peter et Philip Chow prirent en charge le studio, désormais installé sur la rue Main, et le dirigèrent jusqu’en 1986, quand ils prirent leur retraite et fermèrent le studio. Tous les négatifs, couvrant près de plusieurs décennies, furent jetés. Par conséquent, la plupart des œuvres de Yucho Chow ne se retrouvent aujourd’hui que dans des albums de famille privés ou au fond de boîtes.

L’histoire d’un quartier

Avec un studio de photographie situé au cœur du quartier chinois de Vancouver, Yucho Chow a pu saisir, entre 1906 et 1949, un aspect unique de l’histoire de ce quartier.

Comme le démontre cette première exposition de son travail, il s’avère que Mr. Chow était le photographe de référence pour de nombreuses minorités ethniques et groupes marginalisés de la ville qui savaient qu’ils ne seraient pas refusés au studio de Yucho Chow à Chinatown.

Le travail de Mr. Chow reste peu connu en dépit de ses quatre décennies en tant que photographe commercial. Une des principales raisons est que la plupart de ses négatifs et impressions ont été jetés à la fermeture de son studio. Par conséquent, ses photographies ont été éparpillées un peu partout parmi ses héritiers et ses amis. Ainsi, peu de ses photographies se retrouvent maintenant dans des collections ou des archives publiques.

L’exposition comprend également des notes historiques, ainsi que des images de Yucho Chow en costume militaire de l’armée canadienne, des portraits de sa famille et de son enfance.

La photographie de Yucho Chow évoque une histoire d’expériences et d’expression personnelles d’un homme qui révèle à la fois ses origines mais surtout l’âme d’une ville qui était devenue la sienne.

Pour plus d’information, visitez le www.yuchochow.ca et www.explorasian.org.

Leave a Reply