L’AFKO lance une série balados sur les francophones des Kootenays Ouest

L’Association des francophones des Kootenays Ouest (AFKO) dévoilera sa série balados, FRANC OUEST, le 24 juin. La première saison comptera un minimum de douze épisodes de trente minutes portant sur des francophones et des francophiles ayant un lien fort avec les Kootenays Ouest. S’ajouteront deux épisodes de quinze minutes, réalisés en collaboration avec les écoles du Conseil scolaire francophone (CSF) de Nelson et Rossland.

Conçue et produite par le Franco-Ontarien d’origine, Patrick Lac, la série FRANC OUEST cherche à prendre le pouls du fait français dans les Kootenays Ouest. Épaulé par un comité voué au projet, le passionné de balados a dressé une liste d’une centaine d’intervenants intéressants issus des communautés desservies par l’AFKO qui sont présentes sur un large territoire de 700 km² incluant Castlegar, Rossland, Kaslo, Crawford Bay, Slocan et Revelstoke.

Nouvellement arrivé, Patrick Lac se dit estomaqué par le nombre d’individus aux histoires « incroyables » qui, pour des raisons souvent similaires, se sont installés dans la région. « Beaucoup d’entre eux ont décidé d’adopter un vécu axé sur l’aventure, la nature, les sports et la famille, en plus d’adopter un mode de vie qui s’éloigne de celui du travail hebdomadaire 8 à 5 », indique le diplômé en psychologie et en gestion d’entreprise.

« Le comité balado a aussi identifié des thématiques pour faciliter la sélection des intervenants. On s’est concentré sur la communauté LGBTQ+, les Premières Nations, les personnes racisées, les jeunes, les entrepreneurs et les artistes », enchaîne le réalisateur d’albums de musique qui possède également de l’expérience en animation et en montage audio pour la radio.

Rachel Tetreault. | Photo par Patrick Lac

Quatre émissions seront disponibles sur les plateformes habituelles de balados, dès le 24 juin. À partir du 1er juillet s’ajoutera un épisode, chaque vendredi, pour une durée indéterminée. FRANC OUEST présentera ainsi les parcours de la championne mondiale de ligne de haute tension (highline) et d’équilibrisme sur sangle (slackline), Mia Noblet, qui a grandi et réside toujours à Nelson; de la peintre, Stéphanie Gauvin, qui évolue dans la petite ville de Rossland; de la cheffe entrepreneure Sonia Ratté, propriétaire de plusieurs entreprises – dont la Baguette – à Revelstoke et Nakusp; et finalement, de la drag queen Johnny Poutina, alias Alex Pilon, qui s’efforce d’appuyer la communauté LGBQT+ en la rendant plus accessible.

La série FRANC OUEST s’inscrit dans le cadre d’un projet d’envergure mené par l’Association, soit la création d’un studio d’enregistrement professionnel dans son centre communautaire. Les membres de l’AFKO sont désormais invités à utiliser le studio. Ce projet est rendu possible grâce au gouvernement du Canada et à la clinique dentaire Kootenay Lake de Nelson.

Leave a Reply