AMI annonce la création de l’Office de la représentation des personnes handicapées à l’écran

L’organisme multimédia AMI (Accessible Media), en partenariat avec le Fonds des médias du Canada (FMC) et Téléfilm Canada, a annoncé à la fin avril la création de l’Office de la représentation des personnes handicapées à l’écran. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’engagement d’AMI à établir et à soutenir la voix des Canadiens ayant un handicap. L’organisme à but non lucratif travaille actuellement à la création de cet office grâce au financement du FMC et de Téléfilm Canada.

L’Office de la représentation des personnes handicapées à l’écran fournira les services qui permettront d’accroître une représentation précise et significative des personnes handicapées à l’écran et hors écran dans le paysage médiatique canadien; d’identifier et éradiquer les obstacles à l’accessibilité afin de créer une industrie plus inclusive et plus accessible pour tous et de soutenir et amplifier la voix créative des Canadiens ayant un handicap à l’échelle nationale et internationale.

Au cours de l’année dernière, AMI a organisé des tables rondes avec divers groupes de personnes handicapées qui travaillent dans l’industrie cinématographique ou en rapport avec celle-ci. Ces groupes comprenaient des créateurs, des écrivains, des réalisateurs, des producteurs, des interprètes et des représentants du milieu. L’objectif de ces tables rondes était d’obtenir un retour d’information non filtré sur l’accessibilité de l’industrie des médias pour la communauté des personnes handicapées, d’identifier les obstacles rencontrés et de réfléchir à des solutions en vue de développer des programmes visant à accroître l’accessibilité de l’industrie.

Promouvoir une représentation significative des personnes handicapées à l’écran et hors écran dans le paysage médiatique canadien. | Photo d’AMI

Pour ce faire, tous les chemins ont concordé vers la formation d’une nouvelle organisation, désormais connue sous le nom d’Office de la représentation des personnes handicapées à l’écran.

« Il est devenu évident qu’il n’existe pas actuellement de programme, d’incitation ou de réglementation unique qui puissent faire en sorte que l’industrie de l’écran soit totalement inclusive pour les personnes handicapées, déclare Andrew Morris, directeur de la production indépendante chez AMI-tv. La seule façon de créer des opportunités réellement significatives pour les personnes handicapées dans l’industrie des médias est de s’attaquer aux obstacles systémiques liés à l’éducation, aux réglementations de l’industrie, à la représentation insuffisante ou inexacte, aux croyances et attitudes du public, et à l’accessibilité totale dans toute l’industrie des médias. »

« Dans le cadre de la stratégie de croissance et d’inclusion du FMC, nous avons introduit de nouvelles mesures pour soutenir les créateurs handicapés, déclare Tamara Dawit, vice-présidente du FMC, croissance et inclusion. Aider à établir l’Office de la représentation des personnes handicapées à l’écran pour soutenir et amplifier la voix créative des Canadiens ayant un handicap, tant ici au Canada qu’au-delà de nos frontières, fait partie de cette stratégie. Nous sommes ravis de nous associer à AMI et à Téléfilm pour atteindre cet objectif important. »

« La création de l’Office de la représentation des personnes handicapées à l’écran constituera une avancée significative en matière de représentation, de défense des intérêts et de changement pour les créateurs des deux côtés de la caméra, a souligné Christa Dickenson, directrice générale et cheffe de la direction de Téléfilm Canada. L’Office de la représentation des personnes handicapées à l’écran contribuera davantage à faire tomber les barrières et à façonner une industrie de l’écran plus accessible et équitable au Canada. »

Grâce au financement du FMC, AMI a entamé la phase de développement d’un projet de recherche national bilingue qui aboutira à la création d’un guide des pratiques exemplaires pour la participation des personnes handicapées dans l’industrie canadienne du film et de la télévision. Ce document constituera le fondement de l’Office de la représentation des personnes handicapées à l’écran

Pour sa part, Téléfilm Canada a fourni un financement de démarrage pour permettre à l’Office de la représentation des personnes handicapées à l’écran de recruter un conseil d’administration et d’ouvrir ses bureaux durant l’année.

À noter que Téléfilm et le FMC ont également contribué au financement de programmes novateurs visant à rendre accessibles aux scénaristes de la communauté des personnes handicapées canadiennes des salles des auteurs qui seront annoncées cet été.

Pour rappel, AMI est un organisme multimédia à but non lucratif qui vise à divertir, informer et motiver les Canadiennes et les Canadiens aveugles ou malvoyants. La vision d’AMI, qui exploite trois services de radiodiffusion (AMI-télé en français, et AMI-tv et AMI-audio en anglais), consiste à faire entendre la voix des Canadiennes et des Canadiens en situation de handicap en représentant leurs intérêts, leurs préoccupations et leurs valeurs par le biais de médias accessibles qui reflètent leur réalité.

Pour en savoir plus, visitez AMI.ca et AMItele.ca.

Leave a Reply